L' AIGLE ET LA SALAMANDRE #2 Les deux Salamandres

voir la série L' AIGLE ET LA SALAMANDRE
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

SOLEIL

Collection :

Quadrants

Genre :

Drame

Historique

Policier

Thriller

Sortie :
ISBN : 9782302059757

Résumé de l'album Les deux Salamandres

Rome, 64 après J.-C. L'incendie a ravagé une grosse partie de la cité. Rome a perdu de sa superbe, mais petit à petit, les romains redonnent vie à leur ville, les rues se peuplent de réfugiés. Les plébéiens sont en colère et réclament justice.
Gaius Atius Mus a perdu son père dans le drame qui a frappé Rome, en même temps, il a découvert de terribles secrets. Pour retrouver son honneur, pour ne pas tomber sous le courroux impérial, il va tout faire pour démasquer celui qui est à l'origine de cet incendie.

Par Berthold, le 13/03/2017

Notre avis sur l'album Les deux Salamandres

Avec ce second tome, Piatzszek fait avancer l'intrigue. On suit la dangereuse et difficile enquête de Gaius pour en apprendre plus sur son père et pourquoi on le nommait la Salamandre et surtout, pour découvrir le nom du responsable de l'incendie de Rome, au risque de sa propre vie...

Le scénario est bien construit et crédible. Il est bien amené et garde son suspense jusqu'au bout, avec de bonnes surprises.
Finalement, je dirais que ce tome 2 est encore bien meilleur que le premier, maintenant que nous connaissons les personnages et la situation. Nous croisons à nouveau des personnages intéressants et forts.
Piatzszek ouvre aussi de nouvelles pistes pour la suite des aventures de Gaius, ce qui prouve la richesse du scénario. L'intrigue est bien menée et la reconstitution historique est d'un très bon niveau.

Pour ce second tome, Giuseppe Quattrochi reprend seul le crayon. Son talent est étonnant, il maitrise à la perfection le sujet, ses pages sont très bien construites. Il nous plonge dans l'atmosphère dangereuse de Rome à cette époque.
Au départ, les couleurs de Vladimir Davidenko peuvent surprendre avec ce côté "sombre", "crasseux", mais qui fonctionnent parfaitement dès les premières pages passées.

Un tome dont on attend la suite avec impatience. Un récit policier historique bien mené et prenant.

 

Par , le

Les albums de la série L' AIGLE ET LA SALAMANDRE

Nos interviews liées

Entretien avec Stéphane Piatzszek et Stephane Douay

Sceneario.com : Pouvez vous, l'un ou l'autre, nous présenter le pitch de ce nouvel album?
Stephane Piatzszek : : C'est le parcours parallèle de deux personnages, que tout semble opposer ou en tout cas qui ne sont pas censés se rencontrer, mais qui à la fin vont se retrouver face à face.L'un de ces personnages est un homme qui a été ruiné et qui, pour pouvoir s'en sortir va devenir tueur à gages à plus de cinquante ans, il vit à Paris. L'autre est un gendarme secouriste dans la montagne.A la fin du bouquin leur rencontre sera une forme de catharsis, ils vont se sauver ensemble et en même temps échapper à certains démons de leur passé.
Sceneario.com : : Ils ont effectivement tous les deux un passé qui va énormément influencer l'histoire?
Stephane Piatzszek : : Oui, ces deux personnages qui sont totalement différents, un tueur et un flic pour dire les choses très rapidement, sont en même temps semblables [...]

Lire la suite ›

Stéphane Piatszsek

Sceneario.com : Stéphane bonjour, tu viens d'éditer le tome 2 de Commandant Achab, peux tu nous présenter le personnage?

Stéphane Piatszsek Bonjour ! Achab est un vieux flic, à deux doigts de la retraite, qui a pas mal de trucs sur la conscience et qui, après une longue période passée à broyer du noir, essaie de se reprendre en main. C’est un gars qui cherche la rédemption et veut s’améliorer, même s’il garde son sale caractère et son humour un brin corrosif.
Achab est un Maigret déglingué, qui ne s’intéresse pas aux preuves matérielles mais sonde les âmes…
Sceneario.com : Pourquoi avoir surnommé ton héros Achab, une référence à Moby Dick? Handicap ou entêtement?

Stéphane Piatszsek Oui, il a perdu sa jambe lui aussi, et sa baleine blanche à lui, c’est un fantôme de son passé, une connerie qu’il a faite et qui lui a coûtée très cher [...]

Lire la suite ›