L' AGE DE BRONZE #2 Sacrifice

voir la série L' AGE DE BRONZE
Dessinateur :


Scénariste :


Éditions :

AKILEOS

Collection :

Regard Noir & Blanc

Genre :

Historique

Roman Graphique

Sortie :
ISBN : 2915168172

Résumé de l'album Sacrifice

Paris revient à Troie ramenant dans les soutes de ses navires des prises de guerres ainsi que la femme qu'il aime : Hélène, la femme du Roi Ménélas. La fête sera gachée par les prédictions de Cassandre : elle annonce la destruction de Troie si Hélène reste là.
Le roi Agamemnon a réuni la plus grande armée jamais vue pour attaquer Troie. Malheureusement, tout ne se déroulera pas comme prévu. La première bataille ne se fera pas sur le sol troyen. Les pertes seront lourdes. Les grecs devront faire demi-tour : Ulysse voudra rentrer sur Ithaque, mais Agamemnon le retiendra. Achille va délaisser Deidamie , la mère de son fils, pour laisser libre cours à des sentiments nouveaux vis à vis de son cousin Patrocle. Et Agamemnon devra faire face à un terrible dilemne : sacrifier sa fille Iphigénie pour que la Déesse Artémis apaise le vent qui permettra aux navires de reprendre la mer, ou abandonner toutes idées de conquêtes sur Troie...

Par Berthold, le NC

Notre avis sur l'album Sacrifice

Un véritable chef d'oeuvre ! Un magnifique roman graphique !
Cette série suit le récit de la guerre de Troie, et est prévue en 7 tomes d'environ 200 pages chacun. Eric Shanower nous livre un travail intelligent, instructif et puissant, tout en étant distrayant.
Les costumes sont beaucoup plus proches de la réalité historique. Oubliées les armures façon "Hollywood". Là où Shanower ose aussi, c'est dans les relations d'Achille avec Patrocle, ce n'est plus une relation métaphorique ou suggérée. Le génie de l'auteur c'est aussi de suivre le dilemne d'Agamemnon face au choix du sacrifice de sa fille ainée Iphigénie.
Une série qui a été récompensé 2 fois par l'Eisner Award du meilleur scénariste/dessinateur.
Un livre à découvrir !

Par , le

Comme il est passionnant de se plonger dans cette longue et incroyable histoire.
Vous savez j'ai toujours été un passionné de mythologie grecque, de ces histoires, ces légendes mais surtout de ces héros hors du commun. La guerre de Troie est certainement l'un des évènements qui m'a le moins plu, principalement parce c'est long, répétitif et somme toute juste martial, oui c'est ça, des gars qui se battent contre d'autre gars !
Mais au fond je pense que c'est une guerre fascinante, les dieux qui s’opposent, les héros qui se jettent dans des faits d’armes incroyables, des batailles épiques et cette cruauté qui transparaît de chaque page de l’Iliade, magnifiée par le temps et l’imagination des lecteurs…
Eric Shanower, dans ce deuxième tome, continue sa démarche réaliste, cette plongée dans l’objectivité, dans une masse de documentation époustouflante, allant jusqu’à chercher comment une porte fonctionnait à l’époque, quelle sorte d’arme utilisaient les guerriers etc. C’est à la fois l’œuvre d’un virtuose mais surtout d’un étonnant passionné.
Le scénario est à la fois très habile, très aéré, il y a énormément de place pour les émotions, les doutes, les regards qui fixent muets les rois, on a vraiment le sentiment que tout s’est passé comme ça, tout simplement, c’est captivant du début à la fin. D’autant que le dessin est d’une finesse, d’une précision qui m’ont complètement soufflé. Ce qui est finalement très adroit c’est que cette série (ce deuxième tome traduit les épisodes 10 à 19) sort complètement des sentiers battus, en noir et blanc, sans effets superflus, avec plein de scènes de dialogue, jamais gratuit, et pourtant c’est un énorme succès critique !
Comme quoi la BD formatée n’est pas toujours la solution !
Cependant, je trouve que Shanower prend quelques libertés avec cette « réalité » des mythes ! En effet il y a cette histoire Homosexuelle douteuse entre Achille et Patrocle, le viol d’Hellenus et de Cassandre. Je trouve que c’est particulièrement bien intégré à l’ensemble mais bon… ce sont des petits détails comme ceux ci qui ont légèrement plombé certains passages.
Il n’empêche que c’est une œuvre de référence, un travail de longue haleine, peut-être que comme les guerriers grecs trouve t on parfois le temps long alors que les rois passent les ¾ de ces pages à attendre en tergiversant sous leur tente.

Une lecture très fortement conseillée.


Par , le

Les albums de la série L' AGE DE BRONZE