L' ÂGE D'OR DE MICKEY MOUSE #1 1936 - 1937

voir la série L' ÂGE D'OR DE MICKEY MOUSE
Dessinateur :


Scénaristes :



Coloriste :


Éditions :

GLENAT

Genre :

Aventure

Humour

Jeunesse

Sortie :
ISBN : 9782723483155

Résumé de l'album 1936 - 1937

MESSAGE IMPORTANT : Chers amis fans de Disney, vous pouvez voter et donner votre avis pour savoir quelles seront les prochaines séries éditées par Glénat. C'est ici que cela se passe.

Tous les strips de Mickey Mouse par Floyd Gottfredson et son équipe entre le 30 Novembre 1936 et le 5 Février 1938, y compris les Sundays jusqu'au 27 Février 1938.
Outre des articles introductifs au travail de Gottfredson, nous avons droit à une très intéressante interview de l'artiste.

Au niveau des histoires, nous retrouvons:

"Mickey et l'île volante", Mickey et Dingo rencontrent le professeur Mirandus, un inventeur génial qui viennent de trouver le moyen d'utiliser l'énergie atomique pour... voler". Néanmoins cette énergie intéresse beaucoup de monde, et plus particulièrement Pat Hibulaire qui compte bien revendre la formule à des puissances étrangères...

"Mickey sur la piste du gorille", afin d'aider son ami, le capitaine Rademer, Mickey va partir pour l'Afrique, accompagné par Minnie, pour y trouver un trésor enfoui depuis des années. Seulement voilà, ils vont devoir s'opposer une nouvelle fois à Pat Hibulaire, aidé cette fois de son complice Latrique !

"Le shérif de Nugget Gulch", répondant à une invitation de Minnie en séjour chez un oncle et une tante, Mickey et Dingo arrivent à Nugget Gulch ou ils sont tout de suite pris pour des pistoléros particulièrement redoutables, suite à une erreur de jugement...

"Mickey et le roi de Médioka". Le Medioka est un pays d'Europe de l'Est. Toutefois, son roi, Michaël XIV est particulièrement dépensier et irresponsable. Ses conseillers découvrent, par hasard que Mickey serait son sosie parfait. Ils proposent donc à notre héros de prendre la place du roi et de ressaisir le pays avant que ce dernier ne sombre complètement !

Par Fredgri, le 09/12/2011

Notre avis sur l'album 1936 - 1937

Alors qu'aux États-Unis une collection publiée par Fantagraphics et saluée par la critique vient d'entamer la publication intégrale des strips de Mickey Mouse par Floyd Gottfredson dans l'ordre chronologique, depuis les tout débuts, Glénat propose, de son côté, une rétrospective qui se veut la plus exhaustive possible des fameux strips en question (Bon, ils annoncent 12 tomes (1937 à 1955), mais les dernières news annoncent réellement l'intégralité, on verra bien jusqu'ou tout ça va nous amener ! Le prochain volume étant prévu pour Février 2012).
Pour cela cette version française se base sur l'intégrale italienne (monumentale collection de plus de 30 volumes...) et décide de commencer fin 1937, tout en promettant de revenir sur les premières années en fin de collection.
Pourquoi pas, en effet, même si je me dis que bon, les premières années étaient tout autant passionnantes, même si elles n'étaient qu'en... noir et blanc !!! (une qualité pour moi, mais peut-être un frein pour d'autres, qui sait !)

Tout de suite, en voyant ce premier volume, on est impressionné par la taille de l'album (29 x 36,5 cm), une taille qui peut justifier le prix, d'autant qu'on a quand même 6 strips par page. En le feuilletant, on se rend compte aussi qu'on est dans la même continuité éditoriale que pour les intégrales Barks, du rédactionnel, des textes introductifs, c'est très bien conçu et très bien maquetté. De même que les histoires mises en scène permettent de bien s'immerger dans le style de Gottfredson, alors certainement au sommet de son art.

Mais, tout de suite, le gros bémol qui me saute aux yeux c'est les couleurs photoshop sur l'ensemble des strips. Un choix qui jure, à mes yeux, avec le ton original des strips, avec le côté désuet plein de charme.
De plus, alors qu'une restauration des couleurs originales aurait pu suffire, ici on a droit à des dégradés, des relecture complètes de la gamme colorée de l'époque. Mais, même si finalement, on pourrait accepter tout ça sans vraiment de soucis j'ai souvent été gêné par certaines couleurs trop foncées et trop présentes qui rendent certains détails illisibles (je déconseille très fortement de lire l'album à la simple lumière d'une lampe...).
Bien sur, là aussi, on pourrait très bien se dire que ça n'est pas très grave, ce qui compte c'est l'histoire... C'est juste qu'en effet, alors que l'édition est vraiment très belle cette recolorisation saute tout de suite aux yeux ! Et je ne dis pas ça par purisme pinailleur, ça m'a réellement dérangé dans ma lecture.

C'est néanmoins très intéressant d'avoir cette collection chez Glénat, elle va permettre d'amener les lecteurs à se rendre compte qu'il y a quand même des artistes derrières ces histoires, et pas seulement Carl Barks ou Don Rosa ! (on rêve d'avoir le même genre de collection pour Al Taliaferro et ses Donald (celui qui créa le strip 10 ans avant Barks), voir même des recueils compilant les Romano Scarpa, par exemple, juste pour nommer les deux premiers qui me viennent en tête...) On est en pleine période ou les éditeurs se tournent enfin vers la matière existante, vers le côté Patrimoine de la BD dans son sens le plus large et Glénat propose vraiment de très beaux albums, bien empaquetés.

Là, comme ça, je ne sais pas si cela peut vraiment concurrencer les intégrales Fantagraphics, mais je pense aussi que ça s'adresse à un public plus large (la couleur allant dans ce sens, de même que le fait de commencer par ces strips plutôt que par les premiers). Je m'en rends surtout compte avec le rédactionnel qui joue le jeu de l'accessibilité, en restant assez synthétique et plus allusif (les articles d'introduction se contentant de résumer un peu la démarche, en gros, d'aborder quelques anecdotes et c'est tout), ce qui rend l'ensemble à la fois très agréable à lire, assez léger, mais assez instructif tout de même.

Ce qui est aussi intéressant avec ce volume c'est de découvrir un Mickey qui n'est pas encore ce héros lisse et rangé qu'on connait, il garde son caractère aventurier, très jeune tout en se lançant dans les histoire sans véritablement réfléchir plus que ça. C'est d'une grande fraîcheur. D'autant que Gottfredson y aborde, sans en avoir l'air des thèmes peut-être moins légers qu'on ne pourrait penser (il faut savoir que les lecteurs de ce strip, à l'époque, étaient en très grande majorité, des adultes, contrairement à ce qu'on pourrait se dire !), tel que le danger atomique ou les pays en pleine crise économique ! De même que les personnages, étant moins lisses que ce qu'il deviendront plus tard, ont souvent des comportement plus "franc du collier" vis à vis des autres (je pense plus particulièrement à Pat Hibulaire qui veut exploser à tout prix Mickey, l'abattre avec son flingue ou même carrément l'exécuter devant Minnie, attachée à un poteau à ses côtés...), ce qui rend l'ensemble vraiment passionnant du début à la fin.

Donc si vous aimez cet univers, si vous voulez redécouvrir le travail de Gottfredson (qu'on a pu voir auparavant de façon très morcelée, par-ci par-là) ou tout simplement si vous voulez vous régaler avec un très bel album de 120 pages format géant, alors allez y sans vous poser de question !

Par , le

Les albums de la série L' ÂGE D'OR DE MICKEY MOUSE