L'affaire Dominici

Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

GLENAT

Genre :

Drame

Policier

Sortie :
ISBN : 9782723470728

Résumé de l'album L'affaire Dominici

Le 05 août 1952, les gendarmes de Foncalquier sont prévenus par un appel anonyme, pour se rendre aux environs de la gare de Lurs où des coup de feux ont été entendus dans la nuit, et où un cadavre a été découvert au bord de la nationale 96.
Le maréchal des logis-chef Romanet et un gendarme se rendent sur place. En fait, ils y découvriront trois cadavres : ceux d'une famille anglaise, les Drummond. Sur place, parmi les badauds se trouvent des membres de la famille Dominici qui vivent près de là, à La grand terre.
A Marseille, à l'hôtel de police. Le commissaire Sébeille est chargé de se rendre sur le territoire de la commune de Lurs accompagné de trois inspecteurs pour se charger de l'enquête. Très vite, il soupçonnera quelqu'un de la famille Dominici...

 

Par Berthold, le 19/09/2010

Notre avis sur l'album L'affaire Dominici

L'affaire Dominici est un fait divers qui a marqué la fin des années 50 et le début des années 60. Mais l'affaire a continué par la suite à intriguer et intéresser beaucoup de monde. Les journalistes en ont écrit des articles dessus, Orson Welles en a tiré un documentaire, le cinéma s'en est inspiré en 1973 avec Jean Gabin dans le rôle de Gaston Dominici, la télévision aussi avec le téléfilm réalisé par Pierre Boutron avec Michel Serrault dans le rôle du patriarche, et Michel Blanc en 2003. Le théâtre aussi a vu l'affaire Dominici portée sur les planches par Robert Hossein en 2010.
Et puis, il ne manquait que la bande dessinée.

C'est chose faite en ce mois de septembre 2010 avec ce livre écrit par Pascal Bresson (qui avait déjà scénarisé L'affaire Seznec, une autre affaire célèbre en avril 2006) et illustré avec talent par l'un des grands noms du neuvième art : René Follet (Yvan Zourine).

Je dois bien vous avouer que je connaissais comme tout le monde cette sordide affaire, mais que je n'ai jamais vu les films ou lu les livres qui en ont été inspirés.
J'ai donc entamé la lecture de cette bande dessinée sans a priori. D'entrée, dès les premières pages, je suis rentré dans le récit, je me suis intéressé à lui. Peu à peu, j'ai suivi l'enquête de Sébeille, j'ai douté sur la véritable culpabilité de Gaston, le scénariste Pascal Bresson jouant aussi là dessus.
Il a fourni un vrai travail d'enquêteur, de documentation. Il mène son intrigue en jouant aussi sur le suspense (car bien que le lecteur connaisse le dénouement, il laisse planer le doute quelque part). Sébielle semble vraiment obstiné par la culpabilité de Gaston. Ce dernier, un homme dur, sévère, le véritable patriarche de la famille Dominici semble par moment, être un peu perdu.

Ce livre vaut aussi par le magnifique travail esthétique de René Follet : ses planches au lavis sont de toute beauté.
Les personnages ont des gueules. Chacun y a sa personnalité. Certains ont même un réel charisme comme Gaston Dominici qui, par moment, prend beaucoup d'ampleur, ne laissant que peu de places à ses fils par exemple.
L'artiste Follet a, à 80 ans, signé un nouveau chef d'œuvre de la bande dessinée avec ce livre. Vous verrez comme chaque page vous aura stupéfait par sa maestria.

Cette affaire Dominici par Pascal Bresson et René Follet mérite toute votre attention et se doit d'être dans vos bibliothèques. C'est une des oeuvres fortes de cette rentrée. Peut être qu'après la lecture, vous essaierez aussi de connaître la vérité.

 

Par , le

Nos interviews liées

Pascal Bresson : Plus fort que la haine

Rencontre avec le scénariste Pascal Bresson qui publie chez Glénat avec René Follet un album chargé d'émotion, fort, sans complaisance ni misérabilisme.


Interviewer : Olivier
Images et Son : Mat
Montage: Olivier [...]

Lire la suite ›

Entretien avec Pascal Bresson

Sceneario.com : Bonjour Pascal. Ton actualité prochaine est la sortie de Plus fort que la haine, un récit dont le dessinateur est René Follet. Peux tu nous parler de la genèse de ce récit ? De comment est né ce projet ?
Pascal Bresson : C'est une histoire qui se déroule dans les années 1930 à la Nouvelle-Orléans, avec pour cadre la ségrégation raciale. On va suivre une famille d'anciens esclaves ou le plus jeune garçon témoin d'injustices va se rebeller et vouloir entrer dans un gang anti-blancs pour se venger des attaques du Klu Klux Klan et casser du « blanc »... Mais très vite en rencontrant un sage, il va découvrir qu'en montant sur un ring de boxe et devenir boxeur, il va non seulement casser du blanc, mais gagner de l'argent et surtout être l'idole des noirs et des blancs. C'est une réflexion sur l'époque et sur la vie [...]

Lire la suite ›

Pascal Bresson interviewé pour l'affaire Seznec en BD


Sceneario.com :
L'affaire Seznec, 3e bande dessinée en quelques mois, impressionnant ! Pascal Bresson : Le Tome 1 de l'affaire Seznec, paraîtra en janvier 2011 à l'occasion du Festival d'Angoulême.
L'affaire Seznec, c'est mon cheval de bataille ! C'est la première affaire qui m'a le plus passionné ! Un homme accusé d'un crime sans cadavre et sans preuves !
Là, encore, un polar idéal ! Le scénario était déjà terminé et signé aux Editions Glénat avant même la réalisation d'Ushuaïa et Dominici... Quand on aime, ça ne compte pas ! Sceneario.com : Comment travailles-tu en parallèle sur pas moins de trois bandes dessinées ? Pascal Bresson : Il faut être bien organisé et pas du tout brouillon ! Bien connaître son sujet et posséder une bonne documentation [...]

Lire la suite ›

Pascal Bresson, scénariste de Ushuaïa T1

Sceneario.com : Le Trésor des Moaï est ta deuxième sortie BD en tant que scénariste (avec L'affaire Dominici)... 2 sorties BD en un mois : tu es un bourreau de travail !
Pascal Bresson : Ces deux histoires ont été écrites quasiment en même temps ! Le métier de scénariste est plus facile que celui de dessinateur, il faut le reconnaître ! Attention, scénariste c'est aussi un métier ! Mais durant le temps que met un dessinateur à réaliser son album, un scénariste quant à lui, peut travailler sur plusieurs histoires... Peut-être beaucoup plus lucratif aussi ! Mais attention, toujours privilégier la qualité à la quantité.
Sceneario.com : Le Trésor des Moaï est un projet qui mûrissait depuis longtemps dans tes cartons. Comment s'est-il finalement concrétisé ?
Pascal Bresson : Il m'a fallu attendre 5 ans ! Il y a quelques années (2005), lors d'un repas chez Nicolas Hulot, je lui avais proposé l'adaptation de ses aventures en BD [...]

Lire la suite ›

L'AFFAIRE DOMINICI vue par Pascal BRESSON & René FOLLET

Sceneario.com : L'affaire Dominici est ta première bande dessinée, mais tu n'es pas novice dans le métier.
Pascal Bresson : L'affaire Dominici, sera en fait, ma première bande dessinée publiée en album. J'ai commencé par la BD, notamment pour le journal « A Suivre », il y a quelques années (1989). Beaucoup de planches dessinées également pour divers fanzines. Mes principaux travaux publiés en albums, sont des livres pour enfants, édités par divers éditeurs. Je suis au départ illustrateur, dessinateur et depuis peu scénariste... Je fais ce métier depuis plus de dix huit ans et je comptabilise plus de 30 albums... Sceneario.com : Tu as aussi travaillé sur l'affaire Seznec pour la sortie d'un livre illustré, tu as un goût particulier pour les grandes affaires policières de l'histoire ?
Pascal Bresson : Je suis devenu passionné par les affaires criminelles grâce à ma mère, qui adolescente, était déjà abonnée au journal détective [...]

Lire la suite ›