Kybrilon

Dessinateur :


Scénariste :


Éditions :

SOLEIL

Collection :

Mondes Futurs

Genre :

Adaptation

Science Fiction

Sortie :
ISBN : 2849461385

Résumé de l'album Kybrilon

L'exploitation de la plate-forme d'extraction atmosphérique Kybrilon se termine. Le dernier vaisseau va partir, emmenant à son bord les derniers membres de l'équipage.
Mais pour Mike Hicks, cela ne va malheureusement pas se passer comme ça. Il va se réveiller, seul, abandonné dans la station... seul ? Peut être pas... Quelqu'un semble l'épier et vouloir lui faire subir l'enfer de la solitude... Mais qui et pourquoi ?

Par Ronan, le NC

Notre avis sur l'album Kybrilon

Cet album oneshot est une adaptation du roman de Laurent Genefort, "L'homme qui n'existait plus".
L'histoire nous entraine dans un huis-clos futuriste où le héros tente de trouver qui lui en veut autant, tout en essayant de ne pas devenir cinglé. Je ne connais pas le livre dont est inspiré l'histoire, mais par contre une chose est claire, il semble manquer quelque chose au scénario de la BD... du piquant, ou un peu plus de danger. On voit bien que l'auteur essaye de faire passer au premier plan le stress du héros au lieu de l'action pure et dure, mais malheureusement, en BD ce n'est pas forcément facile, et l'histoire, qui doit voir sa fin en 50 pages, et forcément édulcorée. Ce semble passer trop vite, et la fin arrive comme une couperet, brutal et inexpliqué...
Coté dessin, c'est un album 100% en images de synthèse. Il faut aimer, mais c'est plutôt bien réalisé. Les décors sont impressionnants de réalisme et de créativité. Les personnages souffrent encore du côté froid et rigide de l'ordinateur, mais certaines planches feraient croire à de vraies photos.
Bref un album techniquement impressionnant, mais dont l'histoire reste un peu légère.

Par , le

Nos interviews liées

Richard Marazano et Jean-Michel Ponzio nous parlent de Genetiks

Sceneario.com : Richard Marazano, Jean-Michel Ponzio, bonjour et bienvenue sur Sceneario.com. Tous les deux vous avez un parcours qui au départ ne vous destinaient pas forcément à faire de la bande dessinée. Qu’est ce qui vous a donné envie d’entrer dans cet univers ? Que représente aujourd’hui pour vous la bande dessinée, un métier, une passion… ?
Richard Marazano : Depuis tout gamin, j’ai toujours lu de la bande dessinée. Lorsque j’en suis venu à m’exprimer au travers de différents media, il m’a semblé tout a fait naturel de le faire également dans un « langage bande dessinée ». En débutant je n’imaginais évidemment pas que cela allait devenir un métier si prenant et si enrichissant à la fois. En effet, aujourd’hui la bande dessinée est pour moi un métier (puisque mon travail en bande dessinée me prend tout mon temps et me fait vivre, et que cela nécessite pour moi des réflexions et un apprentissage quotidien), mais également une passion sans laquelle ce genre d’investissement personnel ne serait pas possible [...]

Lire la suite ›