KRAN #1 Les Runes de Gartagueul

voir la série KRAN
Dessinateur :


Scénariste :


Éditions :

VENTS D'OUEST

Genre :

Heroic Fantasy

Humour

Sortie :
ISBN : 2869678533

Résumé de l'album Les Runes de Gartagueul

Krän est un barbare à l’intelligence inversement proportionnelle à sa force. Et il est très très fort. Son père, le roi de Torgnol, est en colère car il aurait "forniqué" avec la déesse de l’amour. Fertilité, la mère de la déesse veux punir Krän. Comme elle ne peut pas lui couper les Couil…, elle va jeter un sort sur la virilité des mâles du royaume si Krän ne répare pas l’outrage fait à sa fille. Krän, va donc partir en quête pour sauver les quéquettes comme l’explique si bien Kunu, un compagnon qui l’accompagne malgré lui. Pendant leur quête, Krän et Kunu vont se battre (surtout Krän) contre un garou, retrouver une hache, se battre, rencontrer la mort, se battre, rencontrer des magiciens, avant de finir leur quête.

Par Fef, le NC

Notre avis sur l'album Les Runes de Gartagueul

Krän a le goût de Conan, la couleur de Conan, mais ce n’est pas Conan le barbare, Krän est beaucoup plus drôle. J’aime bien Krän, ça ne se prend pas au sérieux. Tous les personnages sont plus bêtes les uns que les autres et aucun n’est la pour rattraper les autres. L’humour et les situations sont à l’image de Krän, un peu lourd mais ça défoule et ça fait du bien. On passe un bon moment a lire cet album. Si vous voulez plus d’info sur Herenguel et Krän, allez sur le site http://kran.bdscope.org

Par , le

Les albums de la série KRAN

Nos interviews liées

Interview d'Eric Herenguel & Pierre Loyvet

Sceneario : Bonjour Eric et Pierre, comment vous êtes-vous rencontrés et venus à faire ce Krän Univers ?
Eric :
Il faut remonter jusqu'à l'époque de Rouen !

Pierre : Ah oui ! C'est vrai. La première fois que l'on s'est rencontré c'était en 1992, j'avais 12/13 ans et j'étais dans un festival de bande dessinée où Eric dédicaçait son premier album carnivore et il m'avait fait une dédicace. Dans ce festival, il y avait un livre d'or où les visiteurs pouvaient faire des dessins et au moment où j'en faisais un, Eric était à côté de moi et il m'a dit que j'avais un bon coup de patte.

Eric : Il avait un bon coup de crayon pour un gamin de 12 ans qui fait un dessin à main levé et au feutre, c'était vraiment bien. Une espèce de gros barbare, je me souviens très bien [...]

Lire la suite ›