KOOKABURRA #4 Système Ragnarok

voir la série KOOKABURRA
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

SOLEIL

Sortie :
ISBN : 2845650442

Résumé de l'album Système Ragnarok

Le généralissime Brian North est prisonnier du guerrier Dakoïd et, plus étrange, du chevalier sorcier qui semblent avoir cellé une étrange alliance.
Dragan Preko, notre héros, compte bien aller le délivrer avec sa mère, avant que la bataille contre la rébellion de Callystès ne s’engage.
Car en face, deux enfants de la prophétie sont là, qui pourraient bien faire triompher Callystès malgré son infériorité technologique.
Et que se passera-t-il alors si les 5 enfants étaient rassemblés ?

Par Patatrak, le NC

Notre avis sur l'album Système Ragnarok

Ah ! Depuis le temps !
C’est pas moi qui le dit, même l’autocollant apposé sur la couverture le dit ! Ca fait quoi ? 6 ans que le lecteur avide que je suis attends ce moment. Et beaucoup d’autres aussi, j'en suis sûr !

Première impression dès la vue de la couverture : du Mitric en veux-tu en voilà ! Quel talent ! Autant la couverture en elle-même ne m’a pas emballé, autant je trouve que son coup de crayon est excellent. Très travaillé, il sculpte parfaitement les faciès des héros ; c’est particulièrement vrai pour les 5 enfants, sur le 4 de couverture : ils sont un air plus sévère, plus guerrier pour ainsi dire que dans les autres tomes.

Passé la couverture, la lecture peut donc commencer, et là encore, ce qui frappe, c’est la maîtrise de Mitric. Ce que le dessin a perdu en douceur et en « fantaisie » , il l’a gagné en force : beaucoup de détails, les traits de caractère sont encore mieux mis en évidence ; pour le prince de Callystès, par exemple, j'ai trouvé cela flagrant.

La mise en couleurs mérite également des éloges, et les remerciements de Mitric pour son coloriste Stéphane Paitreau ne sont pas usurpés : là encore ce sont les petits détails qui enchantent l’œil du lecteur et rendent la lecture vraiment très agréable.

Devant un si beau travail, je dois reconnaître que j’ai été un peu déçu par l’intrigue de ce tome 4 : même si on avance dans l'histoire, je trouve qu’on n’apprend pas beaucoup de choses. J'ai envie de dire que sa raison d’être est de nous remettre le pied dans l’étrier de la série et de servir de tremplin pour le tome suivant.
Car bon sang ! oui ! On commence à toucher vraiment au but : le destin de l’univers suspendu à ces gamins, leur inter-connexion, leurs pouvoirs ! Alàlà, ça me fait enrager de devoir encore attendre !

Je vous le dis, on ressort un peu frustré de cet album, mais ce fut cependant un réel plaisir de retrouver Dragan, Skullface et les autres, dessinés de main de maître par un Nicolas Mitric en grande forme !

Par , le

Les albums de la série KOOKABURRA

Nos interviews liées

Mitric Nicolas pour Tessa 4

Sceneario.com: Bonjour Nicolas et merci de nous accorder à nouveau un peu de temps que l’on sait précieux. Encore quelques jours à patienter et les fans pourront découvrir le nouvel Opus de « Tessa ».  Comment se déroule ta collaboration au jour le jour avec Louis, le dessinateur de la série ?
Nicolas MITRIC: Début le tout premier jour c’est un peu le rêve, ça peut faire « cliché » mais c’est pourtant le cas. Tessa A.I. est un projet très vivant en soi à faire (du fait même du type d’histoire et du rythme du scénario) et Louis et moi y mettons 100% de ce que nous pouvons y mettre chacun dans notre partie. Je cherche sans cesse de nouvelles situations, de nouveaux décors de nouvelles épreuves à faire dessiner à Louis, car il est extrêmement friand de changement… cela permet de surprendre sans cesse les lecteurs et de nous surprendre nous-même [...]

Lire la suite ›

Nicolas Mitric

Sceneario.com : Le nouveau tome de Kookaburra est dans les bacs, pouvez-vous nous raconter son histoire ?
Nicolas Mitric :
Sans dévoiler le dénouement, c'est assez délicat, mais je vais vous donner des pistes ! Je dirais surtout que ce cinquième tome permet de faire la jonction avec tous les précédents tomes de l'univers Kookaburra (que ce soit la série mère, mais aussi les "escales" de Kookaburra Universe).
Retour à Terradoes verra enfin la réunion des 5 enfants, dont parle le message prophétique ancestral dans le tout premier tome de la saga.
Mais on pourra aussi y découvrir les rôles réels de chacun des protagonistes, tout va prendre sa place ! Par exemple, les lecteurs apprendront pourquoi les Dakoïds, eux qui ne font jamais de prisonniers, ont épargné Kubilaï Khàa le dernier des Chevaliers Sorciers. Ce passage faisant écho au Kookaburra Universe tome 6 consacré aux Dakoïds, sorti en juin [...]

Lire la suite ›