KOOKABURRA UNIVERSE #9 Le lamentin noir

voir la série KOOKABURRA UNIVERSE
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

SOLEIL

Genre :

Science Fiction

Space Opera

Sortie :
ISBN : 9782302001190

Résumé de l'album Le lamentin noir

Xiu-Xsi, jusqu'à maintenant condamnée à toujours être à la deuxième place, compte bien s’arranger pour changer la donne et atteindre son objectif : devenir Guerrière Suprême des Amazones.
Pour cela, elle doit obtenir un artefact légendaire et convoité : la perle noire du grand Lamentin. Mais pour l’obtenir, il lui faudra jouer avec les maîtres bergers, comme l’on joue avec des pions dans un jeu d’échecs savamment mené.
Mais a-t-elle calculé son coup en tenant compte de l’arrivée de space-snipers ?
 

Par Vincentb, le NC

Notre avis sur l'album Le lamentin noir

Déjà le neuvième tome de Kookaburra Universe, série spin-off de Kookaburra initié par Crisse.
Composée de one-shots tous dirigés par une équipe d’auteurs différents (sauf le diptyque d’Ange et Paty), c’est cette fois-ci Louis (déjà compère de Mitric qui à pris les commandes de l’univers Kookaburra, sur la série Tessa, Agent Intergalactique) qui s’attaque à ce space-opéra.
Il s’agit donc de son second album en solo (couleur mise à part, bien sûr, confiée à Sebastien Lamirand) après son 42 Agents Intergalactique, où il prenait également les rênes d’un spin-off d’une série de son copain Mitric.

Comme il le déclare lui-même dans l'interview qu'il nous a accordée, il a avec cet album cherché à répondre aux questions qu’il se posait lui-même en temps que lecteur.
Et on sent qu’il s’est fait plaisir ! Tout en expliquant l’ascension de la Guerrière Suprême rencontrée dans Kookaburra, il arrive à placer dans l’histoire les space-snipers que l’on avait jamais eu l’occasion de voir en action dans des missions de…sniper, ainsi que les maîtres bergers. On assiste à la chasse d’un lamentin (et pas n’importe lequel !) et on voit enfin ce qu’il se passe réellement pendant ces mises à mort, et pourquoi ces chasses sont dangereuses. C’est en fait toute leur culture et leur histoire qui se retrouvent plus développées.
Si Louis a voulu placer pas mal d’éléments dans son Universe, ceux-ci sont assez judicieusement exploités et mis en scène, l’auteur ayant réussi à tous les mêler sans que l’un d’eux soit délaissé.
Louis a utilisé le contraste entre un peuple dont la vie semble idyllique (ce qui tire tout de un peu trop vers l’utopie) et l’arrivée des amazones pour donner un ton encore plus grave au récit, et mettre en avant l’injustice des guerres.
L’histoire est relativement ficelée, de plus on en apprend d’avantage sur l’univers de ce space-opera qu’est Kookaburra, Louis en démontre même sa maîtrise en plaçant quelques clins d’œil aux autres albums de la série.

Au niveau graphique, l’auteur se perfectionne encore avec son style toujours dynamique. Il représente aussi bien l’action que les émotions. Le découpage est encore intelligemment pensé et l’album est assez fluide. Ainsi l’auteur arrive aussi bien à illustrer des scènes d’action variés, aussi bien des combats spatiaux que des missions d’infiltration.
Lamirand rend toujours un travail de qualité, d’autant plus qu’il est maintenant habitué à travailler sur les planches de son compère. Les tons restent dans le bleu et dans le rouge afin d’instaurer un climat de gravité.

Un album assez sombre mais qui manque peut-être un peu de dureté à la vue des évènements racontés. L’histoire est bien pensée et enrichie l’univers initié par Crisse on tient donc ici un album bien sympathique et agréable à lire.

Par , le

Les albums de la série KOOKABURRA UNIVERSE

Nos interviews liées

Interview de Louis, auteur prolifique !

Sceneario.com : Bonjour Louis, et merci de prendre de ton temps pour répondre une
 nouvelle fois à nos questions, pour le plus grand bonheur des
 scénearionautes. Ca tombe bien, car ton actualité est semble t-il bien chargée !
Louis : Salut Matt et merci pour l’invit’ ! Sceneario.com : Louis, on va commencer si tu le veux bien par ton actualité 
immédiate, avec la sortie d’Aurore Montréal, le sixième et avant
-dernier tome de ta série Tessa, éditée par Soleil.
Louis : Avec plaisir ;) Sceneario.com : Ce tome est sans conteste le plus loufoque de la série. Qu’est-ce qui a guidé ce choix d’un album si léger, peut-être au détriment de l’intrigue de la série ?
Louis : Alors, c’est une question qu’il faudrait poser conjointement à Nico Mitric, vu qu’il est le cerveau sur Tessa, et moi les bras, mais je pense que c’est pour avoir une « respiration », avant le final [...]

Lire la suite ›

Interview de Louis...

  Sceneario.com : Bonjour Louis. Alors cette fois-ci, tu fais des infidélités à la petite Tessa et aux 42 A.I. ?!? Tu changes d’univers et te retrouves dans la galaxie Kookaburra... Comment t’es-tu retrouvé sur ce projet ?

Louis
: Bonjour ! En fait, On m’a proposé de bosser sur un Kooka U dès le tome 2 de Tessa. J’ai refusé à plusieurs reprises, n’ayant pas lu la série mère. J’ai donc attendu la sortie du tome 5 et là, j’ai tout lu d’un coup. Nico Mitric venait de reprendre la direction de collection sur la série, et il me tannait pour que j’en fasse un.

Ayant fait mon 42 au scénario et au dessin, je lui ai dit que j’étais ok, à condition de pouvoir faire le scénario [...]

Lire la suite ›

Sébastien Lamirand


Sceneario.com : Sébastien Lamirand bonjour ! C’est la première fois que nous avons le plaisir de vous accueillir sur notre site, pourriez-vous vous présenter ?


Sébastien Lamirand : Je suis coloriste chez Soleil, j’ai 32 ans et autant de dents, je travaille sur Tessa, Kookaburra et les Conquérants de Troy, Lotus Noir (magazine de cartes à jouer) et Lanfeust Mag entre autres.

Sceneario.com : Vous faites partie du trio qui met en images les aventures de Tessa, pour notre plus grande joie. Est-ce facile de travailler avec Louis et Nicolas ? Comment travaillez-vous avec ces deux autres auteurs ?

Sébastien Lamirand : En général j’ai carte blanche pour les couleurs, s’il y a des indications précises, genre fin de journée, c’est Louis qui me les donne [...]

Lire la suite ›

Louis pour Tessa

Sceneario.com : Bonjour Louis, nous sommes toujours heureux de t’accueillir sur Sceneario et plus encore dans le cadre du Meilleur Scénar' du mois.

Ce qui devrait frapper les lecteurs dans ce tome 4, c’est le changement du costume qu’arbore Tessa habituellement. Il devient beaucoup plus « design ». Tessa deviendrait-elle victime de la mode (rires) ?

Louis :
Ah ah ah ! Oui ! Tessa a presque 16 ans, et elle aime donc bien être au top niveau fringues ! Mais attention, elle ne "change" pas de costume ! C’est le même... qu’elle modifie à son goût ! Ca a son importance, car ce costume est important ! Cf. le tome 3…

Sceneario.com :  Tessa dispose désormais de son spin-off et ô surprise, tu es non seulement aux commandes du dessin mais aussi du scénario ! Cela traduit-il de ta part une volonté de t’investir encore davantage dans l’univers Tessa ? Le fait de faire les deux comporte-t-il des avantages, des inconvénients? Va-t-on te voir prochainement en co-scénariste sur la série mère, ou préfères-tu la laisser aux soins de Nicolas Mitric ?
Louis :
Non non, sur Tessa, je file toutes mes idées et remarques à Nico, et c’est lui qui développe Tessa sur le long terme [...]

Lire la suite ›

LOUIS

SCENEARIO :Bonjour Louis, Tessa tome 3 vient de sortir. Un peu plus d’un an sépare sa sortie du tome 1. C’est un exploit, non ?
LOUIS :Exploit je ne sais pas, mais c’est vrai qu’on ne chôme pas !! ha ha ha

SCENEARIO : Quand prends-tu tes vacances ?
LOUIS : Et bien pour être honnète, je n’en ai pas pris du début du tome 1 au bouclage du tome 3. J’ai pris 10 jours depuis, et là je suis de nouveau à fond ;)

SCENEARIO:Te sens-tu plus à l’aise avec les personnages ?
LOUIS : Yop, c’est clair !! 
C’est normal, je commence à me sentir à l’aise avec eux, surtout Tessa et Swidz bien sur ! 
De plus, sur le tome 3, je me suis beaucoup documenté niveau anatomie, et j’ai pas mal cherché de visages qui avaient ce que je cherchais depuis le début pour Tessa [...]

Lire la suite ›

Louis... dessinateur de TESSA

SCENEARIO.COM: Bonjour Mister Louis ! Chez Soleil, vient de paraître «Tessa», sur un scénario de Mitric. C’est ta première BD ?
LOUIS: Yep, pas mon premier essai, mais ma première BD.

SCENEARIO.COM: Quel est ton parcours, auparavant ?
LOUIS: Je suis un ancien prof d’éléctrotechnique en LEP. J’ai démissionné voilà bientôt 4 ans. Et ensuite j’ai bossé en pub/presse et comics, avant d’être à fond sur Tessa.

SCENEARIO.COM: Comment en es-tu venu à « Tessa » ?
LOUIS: En rencontrant Nico Mitric.

SCENEARIO.COM: Comment s’est passé cette rencontre ?
LOUIS: Didier Crisse nous avait présenté à Angoulème car on disait à Nico qu’un mec avait un style proche du sien, et moi on me parlait de Mitric sans que je connaisse son travail. Et ça a été rigolo de constater que c’était vrai. Mais nos styles évoluent dans des voies de plus en plus différentes [...]

Lire la suite ›