KOMA #4 L'hôtel

voir la série KOMA
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

LES HUMANOÏDES ASSOCIES

Genre :

Fantastique

Sortie :
ISBN : 2731617926

Résumé de l'album L'hôtel

Devant fuir, Addidas, son père et leur compagnon de route se décident à partir pour "la campagne", peut-être est-ce en effet la seule voie possible !
Mais leur poursuivants ne sont pas forcément prèts à leur faciliter la tâche, ils les traquent, les piègent et finalement réussissent à capturer le mystérieux ami de Addidas, obligeant les autres à l'abandonner sur leur chemin !
Alors comment y arriver ?
Retourner dans les sous-sols ?
ET que leur réserve le bout du voyage ?

Par Fredgri, le NC

Notre avis sur l'album L'hôtel

Progressivement Koma devient plus métaphorique.
C'est étrange car ce qui me plaisait jusque là, justement, c'est l'apparente simplicité, la poésie douce et limpide de ce scénario. Nous retrouvons malgré tout les mêmes éléments, le même ton qu'auparavant, le regard de la petite Addidas est toujours aussi hypnotique mais les éléments énigmatiques qui pointent le bout du nez rajoutent une atmosphère moins prenante, à mes yeux  !
Alors ce monde, que devient-il ?
Cet hôtel amène l'idée que ce monde, le monde de Koma, ne serait finalement pas vraiment ce que l'on s'imaginait, plus irréel, ou sommes nous vraiment ? Je ne veux pas en révéler davantage, autant vous laisser le plaisir de vous poser les questions progressivement !
Mais quel bonheur de retrouver le dessin de Frederik Peeters, toujours aussi souple, expressif et juste.
Bon, une série que je continue de recommander mais que surveille un peu plus, ou veulent-ils en venir ?

Par , le

Les albums de la série KOMA

Nos interviews liées

Entretien avec Frederik Peeters pour Aâma

Sceneario.com : Avant de se lancer véritablement dans le cœur de cette interview, pouvez-vous nous dire comment vous êtes entré dans le monde de la bande dessinée ?
Frederik Peeters : J'ai toujours raconté des histoires en bandes dessinées depuis que je suis tout petit. Ma mère possède une bd que j'ai faite à l'âge de 7 ans. Je n'ai jamais arrêté depuis. A l'école, le soir, tout le temps. Mais je n'ai commencé à me poser la question d'en faire un métier que vers l'âge de 18 ans. Et puis nous avons progressivement créé les éditions Atrabile avec des copains, en commençant par des fanzines agrafés.
Sceneario.com : Qu’est-ce qui vous attirait en particulier dans la bande dessinée plus que dans une autre discipline artistique ?
Frederik Peeters : Je pense que le dessin a toujours été lié pour moi au fait de raconter des histoires, d'exprimer des idées et des sensations [...]

Lire la suite ›