Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

GLENAT

Collection :

GLENAT COMICS

Genre :

Action

Comics

Fantastique

Sortie :
ISBN : 9782344038659

Résumé de l'album Tome 2

(Reprend les deux one-shot: "Klaus and the Witch of Winter" et "Klaus and the Crisis in Xmasville")
Klaus découvre que des enfants sont mystérieusement enlevés, la nuit de Noël. Il enquête et se rend compte que c'est la reine des glaces qui est derrière ces disparitions, mais aussi qu'elle est aidée par Gepetto qui construit une armée de guerrier de glaces pour elle…
Ensuite, Klaus est appelé à l'aide par son amie Kate qui a reçu un bien étrange message de son fils, alors qu'il venait d'arriver à Noëlville. Il se rend donc sur place et découvre une ville uniquement peuplée de père Noël, sous les ordres d'un inconnu qui s'avère extrêmement puissant !

Par Fredgri, le 22/12/2019

Notre avis sur l'album Tome 2

Après un excellent premier volume ou Morrison se révélait étrangement plus accessible que de coutume, avec une revisite du mythe du père Noël assez intéressante, nous retrouvons le héros dans deux nouvelles aventures ou il doit cette fois affronter les forces de la reine des glaces et un double maléfique qui est bien près à tout pour transformer Noël en cauchemars !!!

Comme précédemment, le scénariste mélange intelligemment divers éléments pour construire un univers particulièrement riche et bourré d'imagination !
Bien sur, on sent qu'il surfe sur les tendances du moment, mais il faut bien admettre que cela fonctionne très bien, avec deux intrigues très dynamiques, pleine de rebondissements ! En plus, je trouve que les idées sont bien vues, surtout pour la seconde ou Morrison va un peu plus loin que la référence, ou il creuse la matière même de Noël, de cette tradition des déguisements etc. C'est assez futé et on se dit que décidément il peut y avoir des tas d'autres récits tant l'ensemble est riche en potentiel !

Cependant, en contre partie Morrison a aussi tendance à trop se focaliser sur certains personnages au détriment des autres. Ainsi, la reine des glaces est inexpressive, limite inconsistante, et c'est un peu la même chose avec le récit à Noëlville ! Ça n'est pas réellement un soucis, mais ça aurait mérité d'être plus homogène !

Comme je le disais plus haut, Grant Morrison est presque méconnaissable sur cette série, il ne veut pas révolutionner le genre, il adopte une écriture plus concentrée sur l'efficacité et la lisibilité que sur les idées et les effets d’esbroufe scénaristique ! Et c'est très agréable de plonger dans cet album qui se dévore d'une traite !

Ainsi, pour animer votre soirée lecture, je ne saurais assez vous conseiller de redécouvrir Klaus !

Par , le

Les albums de la série KLAUS