KIN #1 Chaînon manquant

voir la série KIN
Dessinateur :


Scénariste :


Coloristes :



Éditions :

BAMBOO

Collection :

Angle Comics

Genre :

Aventure

Comics

Thriller

Sortie :
ISBN : 9782350782188

Résumé de l'album Chaînon manquant

Elspeth Leakey travaille dans le parc national des Trois Dents en Alaska. Lors d’une patrouille, elle découvre sous une peau de bête un homme blessé par balles. Cet homme a le profil d’un homme de Néanderthal. L’homme lui parle dans une langue étrangère et l’agresse, mais il s'évanouit.
Elle le ramène dans son refuge où elle le soigne. Cette nuit-là, elle découvre que ses blessures ont guéri plus vite que la normale et qu’il parle aussi sa langue. Il se nomme Bobinyaraskoodinnogri.
Elspeth va aller de surprise en surprise avec ce qu’elle découvrira en suivant Bob. Mais surtout, elle ne se rend pas compte qu’elle met les pieds dans un mystérieux complot, qu’il y a des tueurs à ses trousses, et qu’il existe une civilisation que l’on croyait disparue depuis très longtemps.
Une longue aventure attend la jeune femme.

Par Berthold, le NC

Notre avis sur l'album Chaînon manquant

Vous pensiez que l’homme de Néanderthal avait disparu depuis longtemps ? Que nenni ! Gary Frank va vous faire découvrir ce qu’ils sont devenus.  Kin est une très bonne histoire d’aventure, de complots : un très bon thriller en fait. C’est un récit mené de main de maître par Gary Frank, cet auteur anglais dont on a pu admirer les dessins sur Supergirl, Hulk (avec Peter David), Midnight Nation, Suprême Power (avec Straczinsky). 
Et avec Kin, on découvre le scénariste. Bien sûr, c’est toujours lui qui dessine aussi. Je suis un fan de son dessin. Et je trouve qu'en tant que scénariste, il fait un très bon travail. Ce premier tome, qui reprend les épisodes 1 à 6, est une très bonne surprise. Cette aventure se lit avec grand plaisir. L’idée est fort originale : l’homme de Néanderthal n’a pas disparu comme on le croit, mais a su s’adapter et se cacher de l’homme.
Nous découvrons tout un panel de personnages qui seront au centre de l’aventure. On se prend d’affection pour Bob, on admire Elspeth et je trouve que le personnage du « majordome » est aussi une bonne idée.
Je ne peux que vous inviter à lire ce thriller d’une grande qualité graphique et scénaristique.

Par , le

Les albums de la série KIN