KHIMAIRA #7 Juillet / Septembre 2006

voir la série KHIMAIRA
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

SPOOTNICK STUDIO

Genre :

Fantastique

Fantasy

Presse

Science Fiction

Sortie :

Résumé de l'album Juillet / Septembre 2006

DOSSIER FANTOMES, REVENANTS ET MORTS-VIVANTS
Introduction - Stephen King - Jérôme Noirez, interview - Le Fantôme de l’Opera - Les revenants sur grand écran - Le guide du chasseur de fantômes – Spawn - Tiburce Oger, interview - La voix des morts

ARTICLES
Le Servan - Richard Fleisher - Monster

INTERVIEWS
Stephan Donaldson - Elizabeth Moon - Jacques Sadoul - Lucius Shepard - Alain Delbe - Mike Mignola - Gwendal Lemercier - Di Giorgio, Genêt - Mick Garris - Billy O’Brien - Foundation Hope – Andromeda – Summoning – Kagerou - Apokryph

FICTIONS
La lente chute de la poussière dans un endroit tranquille de Steve Rasnic Tem
Les furtifs de Kealan Patrick Burke
Please de Armand Cabasson

RUBRIQUES
Fezalir – Tolkien - Sélection Livres - Sélection BD - Sélection Jeux - Sélection DVD

Par Beuleu, le NC

Notre avis sur l'album Juillet / Septembre 2006

Je ne découvre réellement le magazine Khimaira qu'avec ce n°7 (d'autres numéros restant désespérément dans la pile « lecture en retard »), maintenant tout en couleurs. Et la découverte est de taille : non content d'être un régal de lecture, c'est un régal pour les yeux avec les illustrations qui prennent toute leur ampleur.
Juste un tout petit petit couac : on trouve effectivement l'interview de Philippe Caza, annoncée en couverture mais non mentionnée dans le sommaire, mais je cherche toujours l'interview de Gwendal Lemercier, jeune auteur breton très prometteur et dont j'apprécie tout particulièrement le travail.
Mis à part ces minuscules détails, le magazine est impressionnant de densité, riche et varié. Il touche à tout : BD, roman, ciné, jeux, musique. Les interviews sont variées, intéressantes (même si certaines semblent trop courtes). Le dossier sur les fantômes est synthétique, étendu, et ouvre des pistes d'approfondissement intéressantes. Les nouvelles sont aussi assez sympathiques.
On peut tout lire à la suite ou picorer ici et là, à chacun de trouver son rythme, sachant qu'il y a de quoi occuper de nombreuses heures : le rapport durée de lecture/ prix est assez impressionnant ! Bref, que du bon à déguster sans modération, sur la plage, dans les transports en commun, ou dans le studio vue sur mer par temps de pluie ;) !

Par , le

Les albums de la série KHIMAIRA