Katsuhiro Otomo Anthology

Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

KANA

Collection :

Sensei

Genre :

Manga

Science Fiction

Sortie :
ISBN : 9782505004394

Résumé de l'album Katsuhiro Otomo Anthology

Katsuhiro Otomo Anthology rassemble dix histoires dessinées par le célèbre mangaka avant qu’il ne s’attelle à sa série phare Akira.
 

Par Sylvestre, le NC

Notre avis sur l'album Katsuhiro Otomo Anthology

Il y aurait presque comme un côté faux-jeton à donner la parole à des auteurs dont on publie des anciens travaux. Ainsi Katsuhiro Otomo se sent presque obligé, dans la postface de cet ouvrage, à faire une auto-critique convenue et donc un brin négative de ces bandes dessinées qu’il a réalisées à la fin des années 70 / début des années 80. Presque comme si une honte soudaine venait l’habiter alors qu’à l’époque, il faisait en fonction de « là où il en était » artistiquement et devait (tout comme son éditeur) être très satisfait de son travail !

Allez, que le mangaka se rassure donc... Si ses fans francophones vont acheter ce superbe recueil que nous proposent les éditions Kana, ce n’est pas pour se moquer de lui, mais bien pour compléter leur bibliothèque au rayon d’un auteur qu’ils aiment et dont ils ont déjà découvert des titres à succès (Akira, Dômu...)

Cette anthologie est très axée science-fiction. Certaines histoires sont dessinées de manière réaliste, d’autres le sont avec un trait plus cartoon. La plupart d’entre elles sont dures, critiques (envers la politique, envers le comportement de l’homme par rapport à la nature...) quand d’autres sont plus ludiques. Et toutes ont leur côté humoristique ; même s’il faut en passer par le drame !

Vous serez curieux de voir quelle utilisation est faite de la couleur qui ne s’invite parfois que partiellement dans des planches, voire dans des vignettes. Vous aimerez des titres comme Minor Swing et son côté dramatique. Vous observerez l’aspect très phallique de la bouche des Tako, ces poulpes E.T. que l’on suivra sur plusieurs historiettes se suivant. Vous vous régalerez enfin de ces adaptations toutes personnelles qu’on trouve à la fin de l’ouvrage : terrible, celle de Noé et de ses fils qui pour combattre la faim ont pioché dans ce gigantesque garde-manger qu’était leur arche !!! Enfin, et tout bonnement, vous serez ravi de voir ce qu’a pu faire Otomo avant de réaliser ce que vous connaissiez de lui. C’est toujours excitant d’ouvrir les vieux cartons des artistes que l’on aime !

Un beau document d’archive, donc, que les fans d’Otomo seront ravis de posséder !
 

Par , le