KAMICHAMA KARIN CHU #1 Tome 1

voir la série KAMICHAMA KARIN CHU
Dessinateur :


Scénariste :


Éditions :

PIKA

Genre :

Fantastique

Manga

Shojo

Sortie :
ISBN : 9782811605490

Résumé de l'album Tome 1

Depuis la mort de sa mère, Karin, une jeune fille de 13 ans, vit chez sa tante. Malheureusement, ses notes à l’école sont loin d’être excellentes, sa tante ne prend pas soin d’elle et pour couronner le tout, son chat adoré vient de mourir !
Mais sa vie va très vite changer lorsqu’elle découvre que le seul héritage de sa mère, une bague en argent, a le pouvoir de la transformer en déesse grâce au pouvoir d’Athéna !

Par Boukrou, le 14/12/2011

Notre avis sur l'album Tome 1

Kamichama Karin Chu est une série typique magical-girl/shojo en 7 volumes actuellement terminée en VO. Elle fait suite à Kamichama Karin ... vous aviez entendu parler de la série initiale vous ? Pas moi. Et pour cause, elle n'a pas été licenciée en France; voici donc la suite ... euh dites, chez Pika, que vous est-il passé par la tête ? Alors bon, on pourrait croire que ça n'empêche en rien la compréhension de ce tome, et bien perdu. Tout au long de la lecture on a l'impression de passer à côté de l'essentiel sans même vraiment comprendre l'intérêt de certains passages. On trouve même une bulle nous indiquant que "pour connaître l'histoire, il faut lire les 7 volumes de Kamichama Karin"; ok, merci du conseil. Je pense que le chapitre "bonus", spin-off de la première série est là encore bien à place.
Dans le même ordre d'idée, si vous avez lu le résumé, oubliez-le, ou sinon, n'y prêtez absolument aucune attention. En le relisant après avoir lu ce tome, j'ai rarement trouvé un résumé aussi inapproprié. L'histoire ne correspond en rien avec ce qui est raconté, si ce n'est qu'effectivement la jeune héroïne s'appelle bien Karin et elle a effectivement 13 ans. En fait, il semblerait plus correspondre au résumé de la première série. Super.

Pour en revenir au scénario, Karin a 13 ans et est mariée avec Kazune. Alors qu'ils se réveillent un matin, ils découvrent dans leur lit un jeune garçon qui n'est autre que leur fils venu du futur avec pour mission de sauver le monde, rien que ça. Dans le même genre, on a tous connu Trunks qui revient avertir Goku et Vegeta du danger des cyborgs. Bon, il faut bien l'avouer, ça avait produit un effet certain. Seulement, la comparaison s'arrêtera là.
Le but ici va être de réunir trois dieux afin de détruire les "graines du chaos". Pour ce faire, ils ont une bague en argent qui leur permet de se "théomuter", c'est à dire, de se transformer en dieux. Karin quant à elle, reçoit de son fils une horloge qui lui permet de remonter le temps.
Le tout avance assez vite puisqu'à la fin du tome les trois dieux sont réunis et une graine est détruite. En ce sens, la lecture est assez fluide, et de manière plus objective, si on fait abstraction du public visé, elle est même plutôt agréable. On se demande quand même quelles éventuelles surprises l'auteur nour réserve pour les six prochains volumes.

Tout est arrosé ici d'une sauce shojo mielleuse tant au niveau des dessins que des dialogues. En parlant du dessin justement, on est là encore dans un côté très kawaï. Les traits sont rondouillets et enfantins; on a vraiment l'impression de lire un kodomo. Les fans du genre apprécieront forcément puisque toutes les règles du genre sont scrupuleusement respectées.

En conclusion, c'est vraiment dommage pour la première série, mais cela aurait-il changé quelque chose au bout du compte ? Je ne saurai vous le dire. Les fans y trouveront certainement leur bonheur, mais ne suscitera auncun enthousiasme auprès des autres.

Par , le

Les albums de la série KAMICHAMA KARIN CHU