KAAMELOTT #1 l'armée du nécromant

voir la série KAAMELOTT
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

CASTERMAN

Genre :

Adaptation

Fantasy

Humour

Sortie :
ISBN : 2203370157

Résumé de l'album l'armée du nécromant

Depuis plusieurs semaines, Kaamelot est attaqué par des groupes de morts vivants, enfin par des groupes d'un mort vivant à la fois ce qui ne pose pas vraiment de gros problèmes sauf pour Bohort. Avec le retour d'Arthur, une expédition est montée pour comprendre ce qui se passe. Le groupe, composé d'Arthur, Lancelot, Léodagan, Bohort et du père Blaise, partent dans les montagnes pour trouver le responsable.

Par Fef, le NC

Notre avis sur l'album l'armée du nécromant

Chaque fois que je vois une adaptation de série télé, d'acteurs, comiques en bande dessinée, c'est toujours avec un peu d'appréhension que j'ouvre ce genre d'album. Surtout quand j'aime la série d'origine. Avec Kaamelott, c'est une très bonne surprise.
Ce n'est pas une simple reprise, en bande dessinée, des gags de la série. L'armée du nécromant est une histoire totalement indépendante. Par contre, il vaut mieux connaître la série pour bien profiter de cet album, car les personnages et leurs relations ne sont pas expliqués car cela a déjà été fait à la télé.
C'est Alexandre Astier, l'acteur qui écrit aussi les épisodes de la série ,qui a écrit cette histoire. On retrouve donc, très rapidement, le ton de la série dans les répliques des personnages. Il profite aussi du changement de support pour faire aussi une histoire un peu différente de celle que l'on peut voir le soir. En effet, l'histoire est plus longue et se passe principalement en extérieur. Les personnages sont plus 'en action' avec des combats, des courses poursuites dans la neige, …
Les caricatures des acteurs de la série sont très bien réussies car on les reconnaît très facilement ainsi que dans leurs réactions face aux évènement. Sur certaines cases, il me semble même les entendre.
Le seul petit reproche que je peux trouver, car il y en a tout de même un. C'est que, comme marqué sur la page des remerciements et infos légales, cette histoire se passe pendant la saison I de Kaamelott. Ce n'est pas la meilleure saison pour moi, les personnages ne sont pas aussi développés car ils se sont affinés au cours du temps. Je les retrouve proche de ce qu'il était au début de la série. Et surtout Caradoc et Perceval ne sont pas autant mis en avant qu'actuellement, il n'y a même pas un seul petit "c'est pas faux", alors qu'ils sont devenus mes personnages préférés.
Pour un premier essai, c'est une réussite et j'espère que les auteurs auront envie de faire d'autres albums sur ce même principe.

Par , le

Les albums de la série KAAMELOTT

Nos interviews liées

Alexandre Astier et Steven Dupré

Sceneario : bonjour,
bon ça va être dur d'être original et je suppose qu'on vous a posé un certain nombre de fois les mêmes questions !
Astier :
Oui et j'y ai répondu un certain nombre de fois (rires: )

Sceneario : C'est la première fois que vous venez à Angoulême ?
Astier :
Oui, c'est la première fois effectivement. Cela ressemble aux stands de l'Apple Expo.
Dupré : Pour moi aussi, c'est le premier Angoulême mais j'ai déjà fait beaucoup de salons en Belgique. Ce qui m'étonne ici, c'est de voir le nombre de bandes dessinées qui n'est pas traduit en néerlandais.

Sceneario : Il y a une différence par rapport aux salons du cinéma, télé, ...
Astier :
De ce que j'ai vu aujourd'hui, ce qui est curieux, mais je pense que c'est certainement propre à ici, c'est de voir les "grandes maisons" disséminées en bunkers [...]

Lire la suite ›