JUSTICE LEAGUE SAGA #1 Volume 1

voir la série JUSTICE LEAGUE SAGA
Dessinateurs :







Scénaristes :





Coloriste :


Éditions :

URBAN COMICS

Genre :

Action

Comics

Science Fiction

Super Heros

Sortie :
ISBN : 9782365773225

Résumé de l'album Volume 1

Après avoir réglé le problème atlante, les membres de la Justice League se réunissent dans leur QG et décident d'embaucher de nouveaux membres. Sont sélectionnés Firestorm, Black Canary, Vixen, Zatanna, Nightwing, Goldrush, Platine, Element Woman, Blue Devil et Black Lightning. Mais a un moment donné, lors d'une nouvelle réunion, Platine connait un dysfonctionnement.
Ailleurs, Amanda Waller reçoit Trevor. Ce dernier qui a été éconduit de la direction de la Justice League se voit proposer un nouveau poste : être le coordinateur d'une nouvelle Ligue de Justice qui sera là pour contrer, en cas de besoin, la première Ligue. L'équipe est composée d'Hawkman, Katana, Catwoman, le Green Lantern Simon Baz, Vibe et le Martian Manhunter. Trevor rajoute à cette équipe celui que l'on nomme Green Arrow.
Flash a réussi à se débarasser de la menace gorille et du roi Grodd. Il a pu aussi ramener les personnes disparues dans l'univers de la Force Véloce. Et certains d'entre eux de connaitre quelques changements en eux...
Seattle. Oliver Queen se rend dans les bureaux de Q-Core. La société est dirigé par Emerson. Queen n'est pas d'accord avec la direction prise par l'entreprise. Emerson et lui se font part de leur désaccord jusqu'au moment où une flèche traverse la vitre et traverse Emerson. La flèche est reliée à une corde qui va jusqu'au tireur. Ce dernier fait passer la victime à travers la fenêtre pour l'envoyer s'écraser au sol. Queen n'a rien pu faire et va vite découvrir qu'il est loin d'être au bout de ses surprises.
Ailleurs, Zatanna et Tim Hunter ont été accueillis au sein d'un peuple féerique. Tim est censé être leur messie tant attendu pour qu'il conduise son peuple à la victoire.

 

Par Berthold, le 26/11/2013

Notre avis sur l'album Volume 1

Urban Comics vous propose une nouvelle revue nommée Justice League Saga qui remplace DC Saga. A l'intérieur de ce magazine, on trouve les épisodes 18 de Justice league, de Flash, le 1 de Justice League of America et les 17 de Green Arrow et de Justice League Dark.

La lecture comence par ce qui pourrait être un épisode "tranquille" de la Justice League où l'équipe cherche de nouveaux membres. Mais Geoff Johns ne nous laisse pas sur un épisode où il ne se passe rien. Il arrive à injecter une tension particulière à ce récit, avec de l'action. Ca permet de voir aussi les nouveaux membres à l'oeuvre et de faire quelques surprises aux lecteurs. Le scénariste nous laisse sans voix devant la dernière case annonçant une nouvelle menace pour la Ligue. Le travail au dessin de Jesus Saiz est très réussi.

Brian Buccellato fait de même avec son récit sur Flash. On commence tranquillement avant d'avoir quelques très belles pages d'action pour ouvrir de nouvelles pistes dans l'univers du bolide rouge. Au dessin, Marcio Takara réalise un travail assez classique dans l'ensemble, mais plaisant.

Puis,débute le premier titre de la nouvelle série Justice League of America. C'est Geoff Johns que nous retrouvons une nouvelle fois au scénario. Cela commence bien avec la création de cette équipe par Amanda Waller et Steve Trevor. Ce team semble prometteur sur la durée. Le scénario est assez prenant pour donner envie aux lecteurs de poursuivre la lecture. De plus, le trait efficace de David Finch permet d'avoir des planches d'une grande qualité. Dans cette série, nous croisons Green Arrow qui, lui aussi, fait de nouveaux débuts dans ce magazine.
Jeff Lemire reprend l'arc et la destinée du héros. L'auteur fait un peu table rase de ce qui a été écrit sur le personnage auparavant pour s'intéresser à ses origines et à ce qui s'est passé sur l'île. Un peu comme dans la série TV Arrow. Même au dessin, le style prend une nouvelle direction grâce au travail remarquable d'Andrea Sorrentino.
Nous croisons aussi Jeff lemire, en compagnie de Ray Fawkes sur le nouvel épisode de la Justice League Dark où l'arc sur La mort de la magie se poursuit. Toujours aussi passionnant et prenant, cette saga ne nous déçoit pas. Mikel Janin est lui aussi toujours aux commandes de la destinée graphiques de l'équipe de Constantine.

Bref, après avoir lu ce magazine et d'avoir vu ces séries de qualités qui le composent, on n'a qu'une seule envie : vite lire la suite ! Un nouveau rendez-vous immanquable chez nos marchands de journaux !

Par , le

Les albums de la série JUSTICE LEAGUE SAGA