JUSTICE LEAGUE DARK #1 In the dark

voir la série JUSTICE LEAGUE DARK
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

DC Comics

Genre :

Aventure

Fantastique

Sortie :
ISBN : 1401237045

Résumé de l'album In the dark

Une force, puissante, d'une rare violence vient d'être créée par une sorcière. Elle se déverse sur la Terre. Superman, Wonder Woman et Cyborg sont incapables de l'arrêter.
Madame Xanadu va tenter de réunir d'autres personnes ayant des talents particuliers pour lutter contre cette puissance. Zatanna, Deadman, Shade et John Constantine vont se retrouver à devoir combattre ensemble. Mais cela risque de ne pas être facile.

 

Par Berthold, le 27/10/2012

Notre avis sur l'album In the dark

Justice League Dark, c'est le complément occulte de la Justice League. Cette "équipe" devra combattre les puissances surnaturelles entre autres, que la Justice League ne pourra pas affronter.
In the dark reprend les épisodes 1 à 6 de la série US.

C'est au scénariste Peter Milligan (Red Lantern) que revient la lourde tâche de raconter la création de cette équipe qui présente des personnages aussi solitaires que Shade ou Constantine. D'ailleurs, ça fait bizarre de voir notre Englishman et son sale caractère, faire équipe avec d'autres héros. Et forcément, cela fait des étincelles ! Peter Milligan fait ainsi intervenir le héros de la série Constantine dont il s'est occupé récemment dans la collection Vertigo et où il avait aussi fait revenir un de ses personnages cultes : Shade the changing man. C'est forcément normal de le retrouver dans ces pages. Parmi eux, se trouve la belle Zatanna, la magicienne du DC Univers. Cette dernière a plus l'habitude de côtoyer les Batman (comme vous allez le voir ici), Superman, Wonder Woman et autres. Mais ici, elle semble prendre une place de leader, elle est la plus sensée de cette équipe. Quand à Boston Brand, alias Deadman, c'est un autre genre de héros, puisqu'il est mort et qu'en quelque sorte c'est un fantôme.
Milligan écrit un récit prenant et intéressant. Il s'applique à faire ressortir le caractère de chacun de ces protagonistes. Il met même en avant la vie privée de certains (Deadman et Dove) et fait quand même preuve d'un certain humour (noir).

L'autre bonne surprise de cette série, c'est le dessinateur français Mikel Janin. Quelle claque pour ceux qui ne connaissent pas son travail. Il y a une certaine ingéniosité dans sa mise en page, dans l'utilisation des effets. Et choses quand même rare dans le comics, c'est que ces personnages sont vraiment très expressifs. Sa Zatanna est magnifique. Vous risquez d'en tomber amoureux. Son Constantine est excellent tout comme son Shade. A la fin du livre, on peut d'ailleurs admirer quelques uns de ses travaux préparatoires.
Il faut aussi souligner le superbe travail d'Ulises Arreola à la couleur.

In the dark, la première aventure de la Justice League Dark vaut vraiment le détour. Un titre que je vous recommande en espérant qu'Urban Comics vous en propose une traduction en France.
Une oeuvre sombre, bien dark, mais qui amènera de la lumière dans vos esprits !

 

Par , le

Les albums de la série JUSTICE LEAGUE DARK