JUSQU'A CE QUE LA MORT NOUS SEPARE #2 Action

voir la série JUSQU'A CE QUE LA MORT NOUS SEPARE
Dessinateur :


Scénariste :


Éditions :

KI-OON

Genre :

Fantastique

Manga

Sortie :
ISBN : 9782355920134

Résumé de l'album Action

Les terroristes après lesquels sont The Wall ainsi que Mamoru et Igawa font pression sur des entreprises, en particulier sur Ex Solid, et n’hésitent pas non plus à lancer des commandos sans scrupules pour arriver à leurs fins : s’approprier des appareils de haute technologie fonctionnant avec des bio-composants ; des appareils dont ils comptaient probablement se servir avec des cellules de la petite Haruko...
 

Par Sylvestre, le NC

Notre avis sur l'album Action

Ce second volume confirme tout le bien que j’avais pensé du précédent, à savoir une histoire intéressante et un dessin d’excellente qualité.

Bien qu’il se nomme « Action » et qu’il porte bien son nom, ce second opus m’a cependant quelque peu déçu par l’évolution des choses et le traitement des personnages. En effet, ça commence par exemple par un très court épisode à distinguer de tout le reste, un très court épisode comme une simple piqûre de rappel pour nous dire que Mamoru ne fait qu’une bouchée de ses adversaires. Ce qu’on avait déjà soulevé, d’ailleurs... Mais ça n’a trop rien à voir avec le cœur de l’intrigue.

Non, ce qui m’a surtout déçu c’est que bien qu’on en apprenne un peu plus sur ce que recherchent les terroristes, toute la place est prise durant ce tome par Mamoru et ses actions relatives à ses missions. Comme si le trio de héros s’était effacé au profit d’un seul. Ce qui fait que Serena (Sierra) et surtout Haruko restent en marge, réduisant même cette dernière à une simple icône - l’auteur en profite au passage pour lui flanquer des porte-jarretelles sur la couverture, était-ce bien nécessaire ?...

Maintenant, il faut voir les choses comme elles sont : on sait que la narration en manga est ce qu’elle est et que certaines phases ou certains traitements sont mis en place longuement par les mangakas. Enfin, la déception dont je vous parle n’a rien à voir avec une déception qui me ferait arrêter de m’intéresser à cette histoire. Le tome 3 est donc à attendre avec impatience, et avec la curiosité de savoir comment tout va évoluer...

A noter un bonus présentant le staff. On y apprend qu’un certain Vaaasq est responsable des décors. On ne sera pas étonné, dès lors, de voir une enseigne « VASQ » en page 14 ! ;-)
 

Par , le

Les albums de la série JUSQU'A CE QUE LA MORT NOUS SEPARE