JUGURTHA #1 Le lionceau des sables

voir la série JUGURTHA
Dessinateur :


Scénariste :


Éditions :

DARGAUD

Sortie :
ISBN : 2803602970

Résumé de l'album Le lionceau des sables

Jugurtha est le fils illégitime de Mastanabal, le plus jeune des fils de Masinissa, il fut élevé à la cour de son oncle Micipsa, le roi de Numidie. Les deux fils de ce dernier : Hiempsal et Adherbal, jalousent ce beau cousin que tout le monde semble adorer, adroit à tout les jeux et favoris de leur père. Echappant de justesse à une tentative de meurtre de Hiempsal, Jugurtha se demande ou la haine de ses cousins va mener et rien ne s'arrange avec la mort du roi qui nomme le jeune homme héritier au trône au même titre que ses deux fils ! (Jugurtha étant leur ainé) Pendant ce temps là le jeune homme réussit, en Espagne, à gagner les batailles qui lui permettent de tout d'abord revenir en héros dans son pays mais ensuite d'etre un ambassadeur de choix auprès des romains qui décident d'envoyer un messager auprès du roi mourrant afin que Jugurtha soit nommé tout de suite nouveau roi de Numidie, mais le messager est tué avant que la requête ne soit donné en main propre. Jugurtha va devoir dorénavant se battre contre ses cousins pour récupérer son dù et jouer les stratèges avec Romes qui ne sait décidemment plus quoi penser de ce prince/roi rebelle.

Par Fredgri, le NC

Notre avis sur l'album Le lionceau des sables

Jugurtha a réellement existé, il etait bien évidemment plus cruel que dans cette série, un roi qui n'hesita pas une seconde à assassiner ses deux cousins pour devenir le roi et à corrompre les sénateurs romains pour être protégé pendant qu'il allait envahir les royaumes voisins ! Dans cette série très classique Jugurtha est un héros qui doit combattre la haine et les complots de ses proches, tout en essayant de maintenir les bonnes relations avec Rome.
Bon on peut tout d'abord se dire que la lecture n'est pas forcément très agréable, c'est un véritable cours d'histoire auquel on a droit et les textes sont souvent indigestes, en plus de ça, comme le scénariste veut se dépécher il fait des ellipses parfois vraiment trop audacieuses (genre il est arrivé, il a gagné, c'est un héros...). Le style de Hermann n'est pas celui qu'il a maintenant, c'est ses premiers albums et on ne peut que se dire que son style va merveilleusement évoluer, néanmoins c'est très maladroit et à certain moment on a du mal à reconnaitre certain personnage.
Cette série est bien représentative d'une BD très classique, qui d'une part a un contenu très dense, un rythme relativement figé mais surtout est pratiquement dénuée d'émotion ! Bon elle va évoluer, surtout avec l'arrivée de Franz au dessin plus sensible. Une curiosité, surtout par rapport aux numéros qui vont suivre.

Par , le

Les albums de la série JUGURTHA

Nos interviews liées

Hermann et Yves H

Hermann et Yves H. nous entrainent dans le grand nord.
 
  Interviewer : Berthold
Images et Son : Mathieu
Montage: Olivier [...]

Lire la suite ›