Jours de gloire

Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

ALTER COMICS

Genre :

Humour

Vie Quotidienne

Sortie :
ISBN : 9782820700896

Résumé de l'album Jours de gloire

 
Il rentre son ventre lorsqu’il croise de belles filles sur la plage, mais parions qu’il ne pourrait pas tenir plus de quelques secondes ! (Ben ouais, faut reprendre sa respiration, sinon on meurt !) Et malheureusement pour notre homme, il semblerait que dans bien d’autres situations, il ne réussisse pas vraiment non plus à faire illusion bien longtemps... Maladroit, cultivé limite, tête en l’air et indélicat mais malgré tout sûr de lui, s’il maîtrise un art, c’est assurément celui de la grosse bourde qu’on lâche et qui casse l’ambiance ou celui de la réplique bidon qui révèle à vos interlocuteurs votre vraie nature ou l’immensité de votre non-savoir...
 

Par Sylvestre, le 27/09/2013

Notre avis sur l'album Jours de gloire


Ça ne pouvait pas s’appeler VDM parce que c’était déjà pris. Ça aurait pu s’appeler Grands moments de solitude... Finalement, c’est Jours de gloire le titre qui aura été arrêté pour ce recueil. Ça fait optimiste, hein ?! Mais méfiez-vous : c’est trompeur !!! Car plutôt que des moments dont le personnage principal pourrait tirer fierté, ces 48 strips nous montrent au contraire un échantillon des moments de loose complète qu’un "zhéros" accumule. Parfois, on pourrait croire que ses répliques sont calculées, mais le plus souvent, c’est manifestement tout naturellement que son mot de la fin lui échappe et plombe l’ambiance ou termine d’en faire un goujat ou un incompétent aux yeux de celui ou de celle qu’il a en face de lui.

Le mec idéal pour des strips gaguesques, en tout cas : celui qui fait qu’on rit à coup sûr au bout des quatre vignettes, celui qui fait qu’on rit de la situation et de sa chute, mais également de lui... Relou, mytho, mais avec tant d’estime pour lui-même ! Inculte mais qui en place toujours une ; et ça tombe immanquablement à côté ! Rhaââ, le con !!!

C’est rigolo et finalement, c’est le rythme et la répétition qui accablent le pauvre bougre. On le voit littéralement collectionner ces "instants gagnants", les mettre bout à bout ! Mais, dites donc, ne vous ressemble-t-il pas un peu quand même, parfois, le gusse ?! Héhéhé... C’est du Fabcaro, un auteur dont le regard sait être malicieusement juste sur ces petits moments de la vie de tous les jours dont on n’ira pas se vanter. Et en plus, bandes de veinards, c’est du Fabcaro... en couleurs ! Et à l’italienne (italienne svelte, hein ; pas la grosse mamma).

La plupart des gags fonctionnent de la même manière. Certains sont même assez similaires (on dira qu’ils enfoncent le clou). Mais qu’à cela ne tienne, ils sont tous à une ou deux exceptions près super efficaces, bien poilants, et vous verrez, il vous sera difficile de dire quel est celui que vous avez préféré !

Jours de gloire, c’est chez Altercomics. Et quand ce sera chez vous, ça sera l’occasion d’avoir ces gags en forfait illimité. Alors ? Pourquoi s’en priver ? On a toujours besoin d’un plus boulet que soi !
 

Par , le

Nos interviews liées

Fabcaro, auteur de La clôture

Sceneario.com : Bonjour Fabcaro, et merci de nous accorder quelques instants alors que tu as la clôture de Pompon à terminer... On va tâcher de faire vite ! Alors, pour commencer... Pourrais-tu te présenter dans les grandes lignes et nous rappeler ton parcours artistique ?
Fabcaro : Pour faire court : j'ai décidé de vivre de l'écriture et du dessin à la fin des années 90, j'ai alors commencé à placer des illustrations et des strips dans différents mensuels avant d'attaquer mes premières collaborations avec Psikopat ou Tchô. Peu après sortait mon premier album, Le steak haché de Damoclès, aux éditions La cafetière. Sceneario.com : La cafetière, 6 pieds sous terre... Tu donnes l'impression d'être abonné aux « petits éditeurs ». Est-ce un choix ou est-ce parce que ce que tu as envie de raconter n’intéresse pas les plus gros ?
Fabcaro : Je fais aussi des choses pour les plus gros, notamment un truc pour l'Echo des Savanes (Glénat) qui va donner lieu à un album chez Drugstore en septembre [...]

Lire la suite ›