JOSEPHINE #1 Joséphine

voir la série JOSEPHINE
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

Jean-Claude GAWSEWITCH

Genre :

Humour

Sortie :
ISBN : 9782350131399

Résumé de l'album Joséphine

Joséphine a la trentaine. Et comme toutes les filles célibataires de cet âge là, elle rêve du prince charmant. Pourtant, Joséphine est mignonne, elle est blonde, menue, mais par contre, elle s'épaissit au niveau des hanches.
Au boulot, elle a souvent affaire aux sarcasmes d'un de ses collègues. Elle doit aussi supporter les commentaires de sa sœur, qui est mariée et a deux enfants.
Heureusement qu'elle a Rose, sa meilleure amie.
Et puis, un jour, il y a cette rencontre avec ce beau jeune homme...

Par Berthold, le NC

Notre avis sur l'album Joséphine

J'avais repéré cette drôle de couverture où l'on voyait cette demoiselle aux hanches "un peu fortes" avec son mini-string entre les mains, son sourire à la Julia Roberts et usant de son regard d'une façon Chat Potté que je trouvais fort sympathique et réussie. Mais bon, je ne me suis pas plongé dans sa lecture. je me disais que c'était encore un récit à la Bridget Jones.

Et puis, l'occasion se présente et j'ai donc l'opportunité de lire ce bouquin. Bon, pas que l'envie me gagne mais en le feuilletant, je trouve quelque chose de sympathique dans le dessin. Alors, je me lance dans sa lecture.

Finalement, c'est assez agréable, distrayant et amusant. J'ai apprécié ces gags, certains m'ont bien fait rire, surtout celui de "Joséphine joue à cache-cache avec sa nièce". C'est vrai que Joséphine peut faire penser à une petite cousine de Bridget Jones (pour ma part, je n'ai vu que le film -le premier-) mais elle garde tout de même sa personnalité. Je me demande si je préfère pas Joséphine.

Pénélope Bagieu est une illustratrice qui travaille pour la publicité, la presse, l'édition et qui se lance aussi dans la bande dessinée chez ce jeune éditeur Jean-Claude Gawsewitch. Avec Joséphine, elle nous décrit donc la vie de cette jeune trentenaire à laquelle plusieurs jeunes demoiselles (ou dames) pourront s'identifier. Le premier gag donne le ton lorsque Joséphine va se baigner. Pénélope croque parfaitement les traits et caractères de ses contemporains. Ses dialogues sonnent justes et reflètent parfaitement une vie de femme.

Côté dessin, je trouve qu'elle exprime parfaitement les expressions des visages. Elle arrive à faire ressortir l'émotion ou les sentiments de ces personnages, rien qu'avec le regard. Je trouve que ça marche bien. Et son trait, simple, donne un vrai dynamisme à son graphisme.
Pour en savoir plus sur Josephine et Pénélope Bagieu, je vous invite à visiter son site www.penelope-jolicoeur.com

En attendant, venez donc faire connaissance avec  Joséphine, je suis sûr qu'elle vous rendra le sourire et que, comme moi, vous attendrez la suite de ses péripéties.

Par , le

Les albums de la série JOSEPHINE