JOSEPHINE #3 Change de camp

voir la série JOSEPHINE
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

DELCOURT

Genre :

Humour

Vie Quotidienne

Sortie :
ISBN : 9782756038728

Résumé de l'album Change de camp

Comme le dit si finement sa collègue de bureau Chloé, Joséphine a rejoint l'axe du mal. En effet, cette dernière a trouvé un amoureux qui se prénomme Simon et de fait, sa façon de vivre n'est plus tout à fait la même qu'auparavant. Elle semble avoir fait un gros travail sur elle-même pour tenter de préserver cette nouvelle relation. Exit ses névroses habituelles, elle aspire à un certain équilibre conjugal. Toutefois, son côté nature et son sens de la répartie particulier ne l'ont pas quitté pour autant et lui donnent l'occasion de se faire remarquer par son entourage, surtout quand un évènement de taille survient sans prévenir et vient la taillader dans son amour-propre.

Par Phibes, le 02/12/2012

Notre avis sur l'album Change de camp

Indubitablement, Joséphine a encore des choses à nous faire partager. Certes, avec ce troisième opus, la sémillante trentenaire aux hanches un tantinet avantageuses a pris un grade de plus (et même deux) par rapport aux précédents épisodes puisque la voici enfin avec un mec. Cet état de fait n'est pas sans conséquence sur sa manière de se comporter vis-à-vis de ses proches parents et amis.

Le travail de Pénélope Bagieu est donc remis à l'honneur en ce mois de novembre via la réédition de ce tome paru initialement en septembre 2010 chez Jean-Claude Gawsewitch. Conformément aux tomes précédents, l'on retrouve cette générosité féminine ambiante que distille avec bonheur ce personnage charismatique. Cette dernière est maintenant en couple (elle a été de façon éphémère antérieurement mais sans succès probant) et de fait, même si elle fait beaucoup moins de fautes d'étourderie, se révèle toujours irrésistible dans son comportement.

Ainsi, ces nouvelles tranches de vie, établies de façon chronologique et avec bon esprit, restent d'un très bon niveau humoristique. Bien qu'elle dégage un côté plus assagi, Joséphine n'a pas mis pour autant son sens de la répartie au placard et nous le prouve assidûment lors du passage d'un échelon supplémentaire (à partir de la mi-album). De même, elle donne l'occasion aux autres tels sa famille, ses amis, de s'exprimer ce qui a pour conséquence de diversifier un tant soit peu les gags. Le tout, géré par une auteure prodigue et totalement habitée par son personnage, se déguste tout simplement, avec émotion et sans réelle convention si ce n'est de divertir le lecteur en toute naturalité sur une thématique féminine moderne.

Au niveau du dessin, Pénélope Bagieu s'est quelque peu émancipée. Son travail graphique s'étend dorénavant sur des planches plus remplies, au gré d'une colorisation plus aboutie. Joséphine crève les vignettes de par son effigie reconnaissable entre tous les personnages (blonde, blanche de peau, lunettes noires et hanches larges) et de par ses nombreuses expressions épurées fortement évocatrices.

Un troisième épisode sur les frasques cocasses d'une jeune femme attachante qui conserve judicieusement l'irrésistibilité de départ et qui fera l'objet d'une adaptation au cinéma (avec Marilou Berry dans le rôle principal) dont la sortie est prévue pour septembre 2013. Que du bonheur pour les filles… et les garçons !

Par , le

Les albums de la série JOSEPHINE