JONAH HEX #8 The six gun war

voir la série JONAH HEX
Dessinateur :


Scénaristes :



Coloriste :


Éditions :

DC Comics

Collection :

Vertigo

Genre :

Western

Sortie :
ISBN : 9781401225872

Résumé de l'album The six gun war

(Jonah Hex 44 à 49)
Au fur et à mesure de ses aventures Hex s'est bien évidemment fait des ennemis. Personne ne l'aime particulièrement et c'est pourquoi, à la suite d'un piège qu'on lui a tendu, il se retrouve face à Quentin Turnbull, un riche exploitant de mine qui lui reproche d'avoir tué son fils. Turnbull, accompagné de quelques tueurs, va donc commencer par torturer le chasseur de prime, avant de l'enterrer vivant. Mais voilà, ça n'est pas si facile de se débarrasser de Hex. Ce dernier va alors vouloir se venger...

Par Fredgri, le 22/05/2010

Notre avis sur l'album The six gun war

Bien qu'elle ne soit réellement super originale (on retrouve absolument tout les éléments qui constituent l'ambiance de la série, même l'intrigue est assez banale en soi), cette histoire n'en demeure pas moins passionnante du début à la fin. Un bon Jonah Hex bien expéditif, bien rentre dedans et absolument pas sentimental. Malgré tout, Gray et Palmiotti font ici une très bonne synthèse de la série, ils ramènent Batton Lash, Tallulah Black, Lazarus et El Diablo, ils renforcent les liens entre Hex et Tallulah, balancent un petit flash-back etc. Bref, mine de rien, ils continuent de bien travailler le fond, sous des dehors de vendetta personnale avec tendance massacre. Car tout le monde morflent dans cette histoire, les héros y compris !
Jonah Hex continue donc d'être une série hors norme, loin des archétypes manichéens, un brin immorale avec des storylines très efficaces. Bien que, normalement, les épisodes fonctionnent en "stand alone" (une histoire complète par épisode) ici il s'agit, pour une fois, d'un arc. C'est vrai que pour que l'intrigue puisse avoir le temps de bien se développer il fallait au moins plusieurs numéros (et cela permet surtout de préparer le lecteur au fantastique numéro 50 par Darwyn Cooke, qui arrive ensuite).
Encore une fois, je ne lui rien d'exceptionnel à cette histoire qui reste, avant tout, du Hex bien classique. C'est peut-être un peu plus violent qu'à l'habitude, et encore. Mais, en tout cas, avec le film qui arrive, cet album sera aussi un très bon moyen, pour le néophyte, de découvrir le véritable univers de la BD (on peut pratiquement être sur d'avoir une version cinématographique aseptisée).
Un album qui ne révolutionne pas la série mais qui vous fera passer un très bon moment de lecture. Très conseillé en tout cas !

Par , le

Les albums de la série JONAH HEX