JOLIES TENEBRES Jolies ténèbres (édition 2017)

voir la série JOLIES TENEBRES
Dessinateur :


Scénaristes :



Coloriste :


Éditions :

DUPUIS

Collection :

Aire Libre

Genre :

Fantastique

Sortie :
ISBN : 9782800174587

Résumé de l'album Jolies ténèbres (édition 2017)

 
Dans sa communauté, Aurore est fort appréciée. Il faut dire que depuis ce fameux événement qui a poussé tout le monde à sortir de chez soi pour aller vivre dans la forêt alentour, elle redouble d'efforts pour que tout aille au mieux. Très serviable, très organisée, elle se met en quatre pour que personne ne manque de rien, pour que chacun se sente bien ; autant que faire se peut.

Seulement, il semblerait qu'un retour à la normale ne soit pas pour tout de suite. Voire, ça ne sera plus jamais possible. Les autres ont dû le sentir, même inconsciemment. Et beaucoup se sont mis à agir de manière moins amicale que d'ordinaire : certains sont devenus moins partageurs, parfois jusqu'à en devenir méchants. D'autres se sont mis à verser dans le mensonge, dans la sournoiserie ou dans la violence... De quoi faire regretter le passé à Aurore, quand le corps de la petite fille dans lequel tout le monde habitait n'avait pas commencé à se putréfier...
 

Par Sylvestre, le 21/01/2018

Notre avis sur l'album Jolies ténèbres (édition 2017)

 
Il y a bien deux trèfles à quatre feuilles près de la petite Aurore en robe blanche, sur la couverture de cet album, mais la main géante discrètement intégrée dans la végétation est d'un vert qui trahirait plutôt, à contre-sens de l'impression générale, qu'elle n'est pas vraiment très très... fraîche ! En 2009, la couverture de la première édition de cet album était certes plus froide (dans les bleus), mais elle cachait peut-être mieux son jeu quant au statut de la jeune fille qu'on voyait dessus, allongée les yeux fermés. Les lecteurs qui connaissent l'histoire ne seront pas surpris, les autres seront bien inspirés de vouloir en savoir plus sur cette fable réservant bien des surprises !

Ils se verront confirmer l'adage qui dit que les apparences sont parfois trompeuses ! Et quand ils comprendront qui est la "géante" par rapport à ces "lilliputiens", parions qu'un certain malaise s'installera ! Un malaise qui perdurera d'ailleurs tout au long du récit, à mesure que les changement d'attitudes des personnages prendront le relais pour maintenir à flot une dérangeante originalité.

Qui sont Aurore et ceux de sa communauté ? C'est assez difficile à dire, en vérité. Ce ne sont pas des insectes ou des bactéries personifiés. Ce sont sans doute des "parasites" puisqu'ils logeaient dans le corps de la petite fille, mais faut-il voir en eux des "bernard l'hermite nuisibles" ou au contraire des êtres symbolisant les innocentes pensées et les doux rêves de leur "hôte" ?!

Ne pas le savoir fait le charme de cette lecture qui, sous ses airs de gentillette fable, se montrera hérissée de mauvais sentiments tous pointés vers la pauvre Aurore qui pourtant, ne demandait rien d'autre que de vivre en harmonie avec les autres, comme ça avait toujours été le cas jusque-là !

Original, doux-amer tendant vers l'acide, déroutant... A découvrir !
 

Par , le

Les albums de la série JOLIES TENEBRES

Nos interviews liées

Fabien Vehlmann, scénariste de bandes dessinées

A l'occasion de la récente sortie du quatrième tome de la série Seuls (avec Gazzotti au dessin), quelques questions centrées sur son métier de scénariste de bande dessinée ont été posées à Fabien Vehlmann.

Sceneario.com : Parle nous de la conception d'un de tes albums : comment trouves-tu ta documentation, est-ce que tu envoies les pages une à une à ton dessinateur ou bien en une fois ?...
Fabien Vehlmann : La doc, je la trouve progressivement, au gré de mes lectures, de mes découvertes sur internet, etc... Et quand je pense tenir une idée, je précise mes recherches sur un sujet plus précis, souvent en allant en bibliothèque pour affiner tel ou tel point. Parallèlement, je discute beaucoup de l'histoire avec le dessinateur, pour être certain que le récit lui plaira, qu'il aura du plaisir à le dessiner : ça peut d'ailleurs orienter mes recherches de documentation [...]

Lire la suite ›