JOJO #6 Le Serment d'amitié

voir la série JOJO
Dessinateurs :



Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

DUPUIS

Genre :

Humour

Jeunesse

Sortie :
ISBN : 2800120576

Résumé de l'album Le Serment d'amitié

Tout commence lorsque Jojo et Gros Louis n’arrêtent pas de se disputer. Alors pour les calmer, la mamy de Jojo leur raconte une ancienne histoire sur le serment d’amitié entre un enfant blanc et un enfant rouge. Si jamais ils se trahissaient, la foudre va leur tomber sur leur tête. Du coup Jojo et Gros Louis, eux aussi, font ce serment d’amitié : ils deviennent ainsi inséparables et ne se disputent plus au plus grand étonnement de tous. A Noël, chacun reçoit un journal intime dans lequel, les deux enfants se traitent mutuellement jusqu’au jour où la foudre s’abat sur l’école…

Par Mélodie, le NC

Notre avis sur l'album Le Serment d'amitié

C’est une magnifique histoire sur l’amitié. Les dessins sont charmants et amusants. Avec étonnement, j’ai pu voir que Geerts a fait appel à Alec Severin afin qu’il dessine l’histoire du serment d’amitié racontée par la grand-mère de Jojo. Je trouve que son style de dessin, un peu rétro, colle tout à fait avec le souvenir de cette vieille histoire. De plus, si vous avez l’édition originale, vous aurez derrière la couverture, le monde de Jojo en relief.
C’est véritablement très beau ! J’ai adoré : -)

Par , le

Les albums de la série JOJO

Nos interviews liées

Alec SEVERIN

Alban Jarry : Alec Séverin, vous êtes presque le seul auteur à connaître toutes les facettes des métiers de la bande dessinée : Scénariste, dessinateur, éditeur, imprimeur et relieur. Pourquoi une telle spécificité ? Comment vous est venue l’envie de réaliser intégralement la réalisation d’un album ?
Alec Séverin : Le concept DE L'UNIVERS D'HARRY m’oblige à pratiquer tous ces métiers ; IL est constitué de publications de toutes sortes ; les albums de BD édités intentionnellement sous diverses formes, des portfolios et autres ouvrages « d’archives » … Je dois même endosser la veste de critique sous le nom de Harold Raymond, afin de décortiquer « l’antique oeuvrette » … Il faut que tout ça soit crédible et semble sortir du passé …Je suis heureux de jouer tous ces petits rôles …

Alban Jarry : Pouvez-vous parler un peu plus de chaque étape ?
Alec Séverin : J’ai en tête, depuis bien longtemps, l’organisation de cet univers, et la fabrication de livres à l’ancienne m’a toujours amusé ; je reliais les planches de Rusty Riley (découpées dans des « Spirou » incomplets) en jolis albums, alors que je n’avais pas douze ans … Toutes les étapes se chevauchent et s’interpénètrent selon mes envies du moment [...]

Lire la suite ›