JOHN PROPHET #1 Volume 1

voir la série JOHN PROPHET
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

URBAN COMICS

Genre :

Action

Aventure

Comics

Science Fiction

Sortie :
ISBN : 9782365772150

Résumé de l'album Volume 1

(Prophet 21 à 26)
Presque 10 mille ans dans le futur. La Terre a beaucoup changé, les humains tel que nous les connaissons aujourd'hui ont pratiquement disparu, de nombreuses nouvelles races sont apparues et la planète est le champs de bataille d'extra-terrestres. Au milieu de ce monde barbare une sonde se réactive, enfouie dans le sol, une fois qu'elle émerge, elle s'ouvre et un homme en sort, il s'appelle John Prophet, il a une mission. Mais auparavant il doit rencontrer un contact pour connaître la teneur de cette fameuse mission qui consiste à rejoindre un satellite appelé G.O.D. et le réactiver, permettant ainsi à l'empire terrien de renaître...

Par Fredgri, le 01/05/2013

Notre avis sur l'album Volume 1

Pour ceux qui ne le savent pas, Prophet est un personnage créé en 92, à l'occasion du Youngblood 2 de Rob Liefeld.
A la base, on lui a injecté un produit sensé le rendre ultra puissant, puis on l'a mis en état de stase afin qu'il soit réactivé dans le futur pour combattre ses ennemis, les disciples ! Je ne vais pas m'étendre davantage sur cette "première vie", car ce qui nous intéresse ici c'est son "revival" en 2012, alors que Liefeld retente une énième relance de son univers Extreme.
Cette fois-ci cependant, force est de reconnaître qu'il va la jouer beaucoup plus finement qu'auparavant.
En effet, il va d'une part limiter le nombre de série, histoire de jauger les ventes avant de continuer, mais en plus il va confier 4 des 5 séries relancées à des jeunes auteurs plus ou moins inconnus, leur laissant les mains libres de faire ce qu'ils voudraient !
Très vite, deux séries vont sortir du lot, d'une part il y a Glory (qui malheureusement va voir sa série s'arrêter au 34) et ensuite il y a Prophet qui entre les mains de Brandon Graham va partir dans une direction complètement opposée au traitement précédent.

Dès le début, Graham opte pour un axe très SF hardcore autour de John Prophet, environnement étranger, population et coutumes complètement en rupture avec ce qu'il connaissait, violence quotidienne pour survivre. On est dans un mélange Conan/John Carter assez délectable, d'autant que le lecteur ne sait réellement pas vers quoi tout ça va l'entraîner.

Malgré ce que cela laisse penser, la version de Graham n'est pas réellement du révisionnisme, dans le sens ou il ne change pas ce qui s'est passé auparavant, il ne revient pas sur la première période, juste sur la destinée du personnage, en ancrant son champs d'action dans un paysage complètement étranger à celui de la série initiale. On est très très loin dans le futur, c'est la "jungle" et John Prophet est parfait pour évoluer dans ce cadre !
C'est néanmoins très déstabilisant, non seulement parce qu'il s'agit là d'un univers résolument violent, aux mœurs complètement barbares (des êtres qui ressemblent à nos ancêtres préhistoriques sont élevés dans des fermes pour être traités comme des animaux et ensuite servir de pitance pour les autres bêtes... Des populations habitent dans le corps en putréfaction d'énormes carcasses d'extra terrestres morts...), mais ensuite le traitement n'est absolument pas consensuel, c'est rude, le héros n'a aucun charisme, c'est un survivant qui veut accompli sa mission, qu'importe si des innocents meurent sur son passage !
Et paradoxalement la série en est d'autant plus fascinante qu'elle nous entraîne avec elle vers des territoires complètement inconnus. Mais là ou c'est fort aussi c'est que le scénariste ne se contente pas de ne développer qu'une ambiance, il enrichit très vite son intrigue de nouvelles pistes (notamment quand John atteint le satellite, qu'il le réinitialise et donc relance la mission de multiples autres John Prophet. Là on bascule vers des récits plus axés sur l'espace, sur des missions suicide...)

Graphiquement, c'est assez inattendu aussi, même si les différents styles sont magnifiques.
Ça commence avec du Simon Roy qui a un style assez européen, ensuite on retrouve Farel Dalrymple avec un trait plus fin, plus subtil, on a l'occasion de découvrir après lui Giannis Milogiannis qui a certainement le trait que j'ai le moins apprécié en fait. C'est sympa mais un peu vide tout de même, pareil pour l'épisode final dessiné par Graham lui même !

Prophet demeure donc, a ce jour, l'un des relaunch les plus réussis et les plus intelligents qui soit. De part l'originalité de l'univers, de sa vision, de cette direction complètement inattendue. C'est simple c'est époustouflant dès les premières pages ! Avec cette arrivée dans le catalogue d'Urban espérons qu'arrivera ensuite Glory, par exemple ! En tout cas sautez sur cette occasion de découvrir à la fois de la très très bonne SF et une série passionnante !

Par , le

Les albums de la série JOHN PROPHET