Requiem Electrique

Dessinateur :


Scénaristes :



Éditions :

Graph Zeppelin

Genre :

Biographie

Sortie :
ISBN : 9782490357253

Résumé de l'album Requiem Electrique

Jimi Hendrix reste à ce jour un des musiciens qui a le plus marqué le XXième siècle, de par ses expérimentation, cette façon de briser les codes, de jouer avec une réelle virtuosité ! Cet album revient donc sur son enfance, ses débuts, ses rencontres, sa fulgurante carrière qui s'est brutalement achevé le 18 septembre 1970, alors qu'il n'avait que 27 ans…

Par Fredgri, le 07/08/2020

Notre avis sur l'album Requiem Electrique

Il y a des figures iconiques qui ont marqué l'histoire, la culture et Jimi Hendrix en fait indéniablement partie ! Sa silhouette nonchalante, son sens du spectacle, ses performances et ses abus qui ont défrayé les chroniques ont construit sa légende, bien au delà du simple cadre de la musique !

Pour cet album, Mattia Colombara et Gianluca Maconi se sont donc attachés à raconter la vie de l'artiste qui découvre la musique pour progressivement devenir le virtuose qu'il fut ! Le scénario est extrêmement fluide et très documenté (d'ailleurs, on a même des notes en fin de volumes qui reviennent sur certains passages, contextualisant, précisant les sources ou les anecdotes) sans pour autant être ultra référencé. On suit Hendrix dans les principales étapes de sa vie, et même si on passe à côté de l'aspect purement sonore de son travail, de ses grands succès, des morceaux qui sont devenus cultes ensuite on s'attache à l'homme, ses doutes, on découvre les personnes qui ont compté, celles avec qui il a travaillé, avec qui il a vécu…

Cependant, l'album ne s'arrête pas sur les détails, on fait l'impasse sur pas mal de choses pour ne garder que l'essentiel. Ça n'est pas extrêmement grave, mais il aurait pu être intéressant de montrer ou tout du moins expliquer en quoi cet artiste étaient précurseur, par exemple… On a l'impression que le personnage que l'on suit dans l'histoire est différent de cette image de star qui abusait de la drogue et des femmes sans compter…

En attendant, on passe un très bon moment, principalement grâce au sublime travail de Gianluca Macioni qui a un style tout en courbes, en grâce, c'est du très beau boulot, plein de charme et d'expressivité. Même si ça a tendance à adoucir le récit et les ambiances !

Un très bel album que je ne saurais assez conseiller à tous ceux qui aiment Hendrix, mais aussi à ceux qui veulent le découvrir !

Par , le