JEU DE DAMES #1 Partie 1

voir la série JEU DE DAMES
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

BAMBOO

Collection :

Grand Angle

Genre :

Espionnage

Fiction

Historique

Sortie :
ISBN : 9782818932711

Résumé de l'album Partie 1

 
Alors qu’il travaillait dans la production d’armes pour le compte du Reich, Hugo a viré du tout au tout et est entré dans la résistance. C’est là qu’il a rencontré Eva avec qui il s’est marié avant de très vite la perdre au cours d’un bombardement.

Des années plus tard, c’est aux Etats-Unis que Hugo va exercer ses talents d’ingénieur. La concurrence entre son nouveau pays et les Soviétiques est alors au plus fort dans le domaine de la conquête spatiale, domaine dans lequel il intervient. Un de ses collègues, Nick, est en couple avec une certaine Lola... qui trouble énormément Hugo à cause de sa forte ressemblance avec Eva...
 

Par Sylvestre, le 23/02/2015

Notre avis sur l'album Partie 1

 
Il y a dans ce Jeu de dames deux univers différents, temporellement et géographiquement éloignés : l’Allemagne pendant la seconde guerre mondiale d’une part, et l’Amérique dix années après d’autre part... Et il y a plusieurs personnages pour faire le lien entre ces deux mondes : Wernher et Hugo, qui personnalisent le contexte historico-politique du récit (la course aux étoiles entre les blocs de l’ouest et de l’est) et d’autres personnages (Eva et Lola, principalement) qui sont plutôt, dans ce premier tome, l’incarnation de l’intrigue de cette bande dessinée.

Le postulat de base n’est pas si nouveau : une personne qu’on croyait morte (Eva) ne l’est en réalité pas. On l’apprend dès ce tome 1, on n’a pas besoin d’attendre le tome 2 pour en avoir la surprise. La question se pose alors : pourquoi cette Eva n’a-t-elle pas cherché à retrouver son mari (dont elle porte le nom) qui l’a crue morte et dont elle a été séparée dans le chaos de la guerre ? Les raisons peuvent être diverses : perte de la mémoire, nouvelle vie... Et finalement, on ne s’interroge pas plus que ça sur cette énigme. On a plutôt tendance à se laisser embarquer par le scénario et à accueillir les informations comme elles arrivent ; certaines étant bien entendu très intrigantes, ce qui est fort logique dans un récit fleurant bon l’espionnage et la guerre froide ! A moins qu’elles ne soient que coïncidences pour nous mettre en déroute ?! Hé hé hé, permettez-moi d’en douter ; grâce à des petites choses comme cette anecdote de la proposition de réglisse, ou par le fait que Nick délaisse Lola qui va s’amouracher d’Hugo qui bosse sur des projets "top secret"... Ah, vraiment, on a envie de connaître la suite ! De découvrir comment tout ça va se goupiller ! Et c’est tant mieux : c’est qu’on accroche !

Le dessin de Philan (Tupac), réaliste, est en outre parfait pour cette fiction historique orchestrée par le scénariste Toldac, ce qui ne gâche rien. La suite et la fin seront à découvrir dans le tome 2.
 

Par , le

Les albums de la série JEU DE DAMES