JESSICA BLANDY #1 Souviens-toi d'Enola Gay

voir la série JESSICA BLANDY
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

DUPUIS

Collection :

Repérages

Genre :

Aventure

Sortie :
ISBN : 2800119756

Résumé de l'album Souviens-toi d'Enola Gay

Ce matin-là, Scott Mitchell sort du lit de son amante, l’écrivain Jessica Blandy, pour rejoindre son domicile. A son arrivée, il découvre avec horreur que sa femme et ses enfants ont été assassinés. Mais sa surprise est de courte durée : le meurtrier l’attendait et le tuera également, juste après avoir prononcé cette étrange phrase : "Souviens-toi d’Enola Gay".

Gus, un ami de Jessica, est détective. Il travaille actuellement pour un mari trompé. Lors d’une planque, la maison à côté de celle qui l’intéresse va être le théâtre d’une scène de crime. Ce nouvel assassinat présentera bien des similitudes avec celui de Scott... Quel rapport pourra être établi entre tous ces meurtres ? Qui est derrière tout ça ? Pourquoi "Enola Gay" ?

Par Sylvestre, le NC

Notre avis sur l'album Souviens-toi d'Enola Gay

Dans ce premier tome de la série "Jessica Blandy", on est projeté dans une Amérique digne d’un feuilleton style "Dallas" ou dans-le-genre. (Aïe, mauvais point, je n’aime pas trop ça…) Grosses maisons, belles voitures, jolies nénettes et environnement, ambiance très eighties.

On entre là dans une histoire de meurtres avec exécutant, commanditaire, clans rivaux etc... Ce tome 1 n’est pas mal, mais je n’ai pas bien accroché à ce début d’histoire dont la fin est à découvrir dans le tome suivant. Je pense que le dessin de Renaud y est pour quelque chose. Enfin, pour être plus juste, je pense que c’est son dessin « d’à l’époque » auquel j’ai du mal à me faire. Ces couleurs pas toujours très bien choisies, une héroïne à la dégaine trop "je-me-crée-une-personnalité". Bref, c’est dommage : j’ai découvert cette série près de 20 ans après sa sortie et l’évolution qu’a connu la BD depuis relègue pour moi cet album un peu au rang de vieillerie.

Pourtant, je ne dis pas là que je ne reviendrai pas à "Jessica Blandy". Cette série connaît un réel succès et l’héroïne est un peu la Arthis de Vicomte : je sais que le dessin de ce personnage va mûrir, et en très bien ! Ne pas s’arrêter, donc, sur cette première impression !

On notera par ailleurs qu’en créant une héroïne auteur, le scénariste Jean Dufaux va avoir ici le plaisir de faire des clins d’œil au monde de l’édition : la sœur de Scott qui demandera à ce qu’on lui dégote l’édition originale d’un livre, ou encore cette chouette scène où Jessica mange avec son éditeur qui a des problèmes d’audition dès qu’il s’agit d’argent à débourser !!! Je ne sais pas si ce rapport au monde de l’édition perdure dans la série, mais on pense toujours dans ces cas-là à la possibilité qu’a un scénariste de glisser un peu de son vécu dans de telles choses !

Bon. Je ne mettrai pas une mauvaise note à ce tome 1 car je sais que j’ai des a-priori à surmonter, mais j’émets quand même des réserves quant à la qualité du rôle d’accroche qu’il a en tant que numéro 1 d’une série (mais qui heureusement dure encore de nos jours, ce qui est signe de bonne évolution !).

Par , le

Les albums de la série JESSICA BLANDY

Nos interviews liées

Un entretien avec les créateurs de Meutes

Rencontre avec Jean Dufaux et Olivier Boiscommun à l'occasion de la sortie de Meutes


Interviewer : Olivier
Images et Son : Mathieu
Montage: Olivier [...]

Lire la suite ›