JEROME K. JEROME BLOCHE #23 Post mortem

voir la série JEROME K. JEROME BLOCHE
Dessinateur :


Scénariste :


Éditions :

DUPUIS

Genre :

Policier

Sortie :
ISBN : 9782800153568

Résumé de l'album Post mortem

Les paroissiens du père Arthur reçoivent des lettres anonymes. Un "corbeau" menace de révéler quelques secrets les concernant s'ils ne payent pas une certaine somme à verser à l'église. Certains soupçonnent le curé d'envoyer ces messages. Le père Arthur demande à son ami, Jérôme K.Jérôme Bloche d'enquêter la dessus et de trouver qui en est vraiment l'auteur.
De son côté, Jérôme a un autre souci : Babette reçoit la visite de son père qu'elle pensait mort depuis longtemps...

 

Par Berthold, le 28/08/2012

Notre avis sur l'album Post mortem

Les enquêtes de Jérôme K.Jérôme Bloche sont vraiment originales et sympathiques, je trouve. Retrouvez le petit univers grouillant autour du détective au solex est toujours un réel plaisir.

Ce 23ème tome intitulé Post mortem s'avère, une nouvelle fois, une excellente surprise et un très bon moment de lecture.
Dodier installe peu à peu son ambiance, y glissant un certain suspense qui prend le lecteur dès le départ et ne le lâche plus jusqu'au final. Ici, l'auteur aborde le sujet des corbeaux, ces gens malsains qui envoient des lettres anonymes et font chanter les "honnêtes" gens (enfin, ceux qui n'ont rien à se reprocher). Dans cette histoire, c'est des paroissiens qui sont les victimes d'un maître chanteur et qui fait une demande assez particulière pour se taire : les montants doivent être remis à l'église du père Arthur. Forcément, le prêtre et ami du détective est le premier suspect. Sur ce sujet, Dodier signe d'excellents dialogues qui font souvent mouche.

L'auteur amène aussi un nouveau personnage dans l'histoire : le père de Babette, qui, de son côté, va aussi amener son lot de surprises.

Ce récit, outre un bon suspense, s'acquitte d'une bonne histoire où l'homme y est montré sous son côté vénal et servi par un humour qui entraine l'adhésion du lecteur au petit monde de Bloche.
Côté graphisme, nous ne sommes une nouvelle fois pas déçu par le talent singulier de cet artiste qu'est Alain Dodier. Ses personnages sont bien campés, très expressifs et sont souvent charismatiques et sympathiques. C'est avec plaisir que nous admirons aussi les décors de ce quartier. Tout y est pour nous donner une belle représentation de la ville.

Post mortem est un excellent tome de cette série que je vous conseille chaudement !

 

Par , le

Les albums de la série JEROME K. JEROME BLOCHE