JEREMIAH #37 La bête

voir la série JEREMIAH
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

DUPUIS

Genre :

Aventure

Science Fiction

Thriller

Sortie :
ISBN : 9791034737130

Résumé de l'album La bête

Au hasard de leur errance, Jeremiah et Kurdy finissent par arriver dans un bar perdu dans la pampa. Des filles qui dansent et notamment Virna qui vient rapidement se réfugier dans les bras de Jeremiah, tandis que la situation dégénère autour d'eux… Les deux aventuriers se retrouvent à suivre la jeune femme qui les emmène dans la ferme familiale. Le lendemain, ils découvrent qu'un propriétaire voisin vient une nouvelle fois relancer Virna et son père afin qu'ils lui vendent leurs terres. Bien sur, la conversation tourne court. Cependant, la nuit, une bête vient attaquer les bêtes du père de Virna… Jeremiah et Kurdy entreprennent de tirer cette histoire au clair !

Par Fredgri, le 19/10/2019

Notre avis sur l'album La bête

On en est déjà au trente septième volume de cette incroyable série, assez inégale malgré tout ! En effet, Hermann y évolue en roue libre, nous proposant de temps à autre des scénarios plus profonds que d'autres, plus concernés aussi, le tout entrecoupé de volumes moins poussés, comme c'est le cas de ce nouvel opus à l'écriture moins aboutie aussi !
On a tout du long le sentiment qu'Hermann se laisse porter par son histoire sans véritablement vouloir aller plus loin ! Avec quelques petites incohérences deçi delà, comme Virna qui commence par travailler dans un bar comme tapineuse, pour soudainement se retrouver à la ferme, avec son père, en pleine guerre contre les hommes d'un richissime propriétaire sans scrupule !

Une nouvelle fois, Jeremiah et Kurdy restent en retrait, comme ne souhaitant pas se mêler de ce qui ne les regarde pas. Néanmoins, Kurdy brise un peu cette apathie pour régler l'histoire de façon plus expéditive et définitive.

Hermann dénonce donc ici la main mise des grands propriétaires, mais garde un ton assez neutre, pas très enflammé. On n'est pas dans un réquisitoire virulent contre le capital et le pouvoir des riches vis à vis des autres, non, ici l'intrigue garde sa chape très stéréotypée, on a le sentiment d'avoir déjà lu cette histoire des centaines de fois, même en beaucoup plus nerveux d'ailleurs !

Tout du long, Hermann évite de trop se lancer, à l'image de ses deux héros qui se demandent un peu pourquoi ils se sont fourrés dans cette galère ! Il en ressort un album qui reste une agréable lecture, surtout si vous êtes fans de la série, mais qui manque cruellement de flamme !

Par , le

Les albums de la série JEREMIAH

Nos interviews liées

Hermann et Yves H

Hermann et Yves H. nous entrainent dans le grand nord.
 
  Interviewer : Berthold
Images et Son : Mathieu
Montage: Olivier [...]

Lire la suite ›