Jean-Polpol

Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

GLENAT

Collection :

Carrément 20 sur 20

Sortie :
ISBN : 2723443329

Résumé de l'album Jean-Polpol

Jean-Polpol est un enfant. Il vit une enfance à la fois heureuse au milieu de ses parents et amis, et difficile au milieu de ses peurs, de ce qu'il imagine du monde qui l'entoure et des distorsions de sa perception causées par son imaginaire débordant.

Par Tito, le NC

Notre avis sur l'album Jean-Polpol

Cet album est au premier abord difficile à cerner. Je range plutôt cela au registre des qualités, car cela oblige à en macérer la lecture pour l'intégrer directement à notre inconscient, sans la faire passer par le filtre des genres. Le format carré (lié à cette collection originale) et la couverture très attractive font qu'on se plonge sans hésiter dans la lecture de cet étrange ouvrage.
Ensuite tout est plus difficile. CORNETTE ne fait pas vraiment de cadeau au lecteur et nous fait alterner entre légèreté et noirceur. Le filtre du regard de l'enfant est parfaitement rendu et les rappels à l'adulte que Jean-Polpol est devenu me font penser aux histoires de Jean-Claude Thergal enfant, en moins drôle mais en plus saisissant.
Le graphisme et les couleurs sont superbes, accompagnant à merveille les tribulations étonnantes de Jean-Polpol, le tout donnant l'impression d'un réservoir de talent qui a bien eu du mal à se contenter d'un petit format. Cette équipe mériterait d'exploser dans un format où leur talent pourrait s'exposer d'avantage.
Jean-Polpol est donc un ouvrage vivifiant et saisissant, qui dans l'amérique de Warhol et des polars, nous donne à voir le monde cruel par les yeux d'un enfant dans lequel chacun pourra se reconnaître.

Par , le

Nos interviews liées

Liberty, par Warnauts et Raives

Sceneario.com : Et un titre de plus de réalisé ensemble, un ! Ce n’est plus une surprise de vous voir collaborer, et, avec le temps, vous avez su marquer l’esprit des lecteurs qui savent désormais sur quels terrains vous aimez les emmener. Avec le recul, quel regard portez-vous sur l’évolution de votre travail à deux, et qu’est-ce qui a pu, selon vous, un jour, fixer les grandes lignes récurrentes de votre œuvre commune ?
RAIVES : Notre travail est de plus en plus complémentaire et en même temps, de plus en plus imbriqué. Nous sommes en recherche continuelle. Cela tient souvent à des détails mais, parfois, il y a des ruptures plus franches que nos lecteurs ne perçoivent pas toujours tant ils ont maintenant une certaine vision de notre création commune. Ainsi, dans notre nouvel album, je ne suis pas sûr que tous les lecteurs verront que le style graphique est moins réaliste que celui de l’album précédent [...]

Lire la suite ›