Je ne me suis jamais sentie aussi belle

Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

DELCOURT

Genre :

Humour

Vie Quotidienne

Sortie :
ISBN : 9782756054551

Résumé de l'album Je ne me suis jamais sentie aussi belle

 
Apoline et Guilhem essayaient d'avoir un bébé depuis un moment, et un jour enfin fut le bon. C'était parti pour la grande aventure, à commencer par les neufs mois de grossesse et leur lot de petits bonheurs et de moments plus épuisants...!
 

Par Sylvestre, le 03/10/2016

Notre avis sur l'album Je ne me suis jamais sentie aussi belle


Il y a le mariage dont on entend parfois dire c'est le plus beau jour de la vie. Or, ce genre de journée est parfois tellement crevant que niveau "plus beau jour de la vie", on fait mieux ! Pour la grossesse, c'est pareil et les phrases type existent aussi : il y a ceux qui vous diront que c'est une période des plus merveilleuses, et il y a ceux qui vous diront tout le contraire ! Pour Apoline, c'était plutôt ce deuxième cas de figure...

Je ne me suis jamais sentie aussi belle est une nouvelle bande dessinée abordant les thèmes de la grossesse et de la vie de couple pendant l'attente de bébé. On a donc droit au côté "pratique", avec notamment tout ce qui a trait à la transformation du corps de Madame. Et au côté social, aussi, avec tout ce qui tourne autour du relationnel, que ce soit au sein du couple, ou avec les proches, les amis ou les collègues.

On n'apprend pas forcément grand-chose lors de cette lecture : en effet, pour peu qu'on soit passé(e) "par là" ou qu'on ait déjà lu de précédents ouvrages sur le thème, on aura l'impression d'avoir déjà vu ces situations et vu ces gags. Le plaisir est donc à trouver dans la découverte du "comment tout ça nous est raconté", et il faut dire que les auteures s'en sortent bien grâce au dessin et aux couleurs de Maud Hopsie, grâce au ton humoristique et moderne de l'exposé, grâce aux points de vues proposés, aussi, ou grâce enfin à ce petit côté "Oh, et puis merde !" qui a poussé les auteurs à ne pas faire dans la pudeur quand il s'agissait du corps d'Apoline, que ce soit lors des transformations peu souhaitables en vérité ou lors de moments plus légers et câlins...

Pas la révolution, donc, mais un regard de plus sur l'attente plus ou moins impatiente, sur les conseils reçus "à prendre ou à laisser", sur l'envie de maternité ou de vomir (!!!). Bref, sur la grossesse, quoi ! Des vergetures, le mal de dos, des craintes, des maux de ventre, de la prise de poids, ok ! Mais le sourire, aussi, et la perspective d'un trésor à aimer toute sa vie ! (Même quand ado il sera chiant ;-)
 

Par , le

Nos interviews liées

Isabelle Bauthian pour Le prétexte

Sceneario.com : Bonjour Isabelle. On peut peut-être avant toutes choses commencer par une rapide présentation de votre parcours, comment êtes-vous entrée dans le monde de la bande dessinée ?
Isabelle Bauthian : Un peu par hasard. Je voulais travailler dans le cinéma ou la recherche scientifique, même si j'ai toujours écrit. Pendant ma thèse, durant laquelle je m'ennuyais un peu, je me suis remise sérieusement à l'écriture et j'ai rencontré des auteurs de bd qui m'ont fait découvrir leur métier. Je me destinais plutôt au roman, au départ, mais j'ai monté deux dossiers bd en parallèle et j'ai eu la chance de les voir tous deux acceptés. Depuis, je n'ai plus arrêté. J'ai aussi continué la comédie... mais arrêté les sciences, du moins professionnellement. Sceneario.com : Quelle est l'histoire de cet album ? Comment est né votre projet ?
Isabelle Bauthian : Le projet est né suite aux rencontres avec les lecteurs d'Effleurés, mon premier livre avec Sylvain Limousi [...]

Lire la suite ›