Conversations à Malamocco

Dessinateurs :



Scénaristes :



Coloriste :


Éditions :

MOSQUITO

Genre :

Biographie

Hommage

Sortie :
ISBN : 9782352830917

Résumé de l'album Conversations à Malamocco

En septembre 1962, Hugo Pratt, qui a passé quelques années en Argentine, revient à Venise. C'est là qu'il va lancer ses oeuvres majeures et être reconnu. C'est là aussi, à Malomocco, qu'il se construire une famille et trouver de bons amis. Ces derniers se souviennent de ces années là à travers témoignages et diverses anecdotes.

 

Par Berthold, le 02/09/2013

Notre avis sur l'album Conversations à Malamocco

18 ans déjà que nous a quitté l'auteur de Corto Maltese : Hugo Pratt, c'était un 20 août 1995.

Encore aujourd'hui, l'homme, le personnage Hugo Pratt fascine de nombreux amateurs. Ces oeuvres sont toujours rééditées et de temps en temps, quelques livres sortent à son sujet. L'éditeur Mosquito nous propose en ce mois de septembre un très beau livre où quelques personnes parmi ses amis et sa famille partagent des souvenirs de cette période où il rentre d'Argentine pour s’installer à Venise et ce qui deviendra la période Malamocco. Des amis tel que Ivo Pavone, Stelio Fenzo, Alberto Ongaro, Guido Fuga, Mariolina Pasqualini ( qu'immortalise Hugo Pratt dans Corto Maltese en lui donnant les traits de Venexiana Stevenson), Lele Vianello, Anne Frognier et sa fille Silvina Pratt.

Ce livre est vraiment passionnant. Les témoignages et les anecdotes racontés dans ces pages nous donnent une autre vision d'Hugo Pratt. On y découvre un truculent personnage qui sera tout de même marqué par le succès de ses oeuvres. Ses années Malamocco sont aussi un document qui permet de découvrir comment travaillait ce génie de la bande dessinée, un document sur une période, une façon de vivre, mais aussi un beau témoignage sur l'amitié. Les passages de Vianello, de Fuga, de Pasqualini entre autres sont vraiment émouvants.
Nous y apprenons aussi quelques secrets autour de quelques oeuvres de Pratt et nous comprenons aussi comment aujourd'hui nous n'avons toujours pas eu de reprise de son personnage fétiche : Corto Maltese.
Ce livre est agrémenté de superbes photos et de quelques sublimes dessins.

Je me suis régalé avec ce livre que j'ai lu d'une traite. Il n'y a rien de barbant, ni d'ennuyeux dans ces pages. Au contraire, on est vraiment captivé par la vie d'Hugo Pratt. Je me souviens de Pratt est un livre que je vous recommande sans hésiter ! 

Par , le