JAMES BOON 07 #2 Neverland

voir la série JAMES BOON 07
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

BAMBOO

Genre :

Aventure

Humour

Sortie :
ISBN : 9782350784410

Résumé de l'album Neverland

James Boon reçoit une lettre qui lui explose sa chambre. Il se rend au MI5, le tout nouveau service secret de sa Majesté, où P lui apprends que c'est lui qui lui a envoyé cette missive qui s'auto-détruit après lecture. Le MI5 lui propose sa première mission officielle : Monsieur Bohr, un savant allemand a disparu de Berlin, il y a 3 mois.Il a vait crée une nouvelle forme d'énergie, "l'énergie électrik"; Il faudrait le retrouver avant que des puissances ennemis lui mettent la main dessus.
Bohr aurait été aperçu à Portsmouth, à bord d'un navire qui partait pour els Caraïbes. c'est donc là que doit se rendre Boon. Il sera accompagné par Mademoiselle Bohr, la fille du professeur et par un équipage où il retrouvera Scorbut et Dysenterie.
Ils vont découvrir, en route, d'étranges choses...

Par Berthold, le NC

Notre avis sur l'album Neverland

"Caaapitaine Boon
tu n'es paaas
le plus fin des charmeurs
mais tu embroooches
les cooeeeurs
Capitaaaine BOon
D'aussi loin que les Scilly
tu vogues jusqu'iciiii
pour sauver toutes les femmeeeuuu
Il y a dans ton équipaaage
toujours à tes côtééééés
ton fidèle ami P
Il y a aussi
tu voiiiis
Disenterye et Scorbut
ta douce ami Clariiiice..."

Vous connaissez tous cette chanson?? Non?? Comment ça vous ne connaissez pas Boon ? James Boon ? L'agent 07 du MI5??
Rhôô, mais va falloir que vous lisiez cette série imaginé apr le scénariste de La Licorne Mathieu Gabella et son complice de Les mesures du Temps, Anthony Audibert.
Je dois dire que dès le départ, j'ai été agréablement surpris par cet tome 2 intitulé Neverland. Je ne m'attendais pas à une série aussi drôle et pleine de surprises.

D'entrée, le générique nous rappelle les meilleures scènes génériques des films de James Bond, et puis, sette chanson qui sans qu'on vous le dise, se chante sur l'air de Capitaine Flam. Et des allusions, des clins d'oeils, il y en a des tas comme ce moment où l'on croise Barracuda, Jack Sparrow, Bob le rasta qui chante "No laaddyyssss, nooo teeaarsss...", Ned le harponneur,  cette allusion à Marco, Lance et Richard, mort à force de trop "Bétaler"., le navire de Boon qui sort des arsenaux Marton Astin.. Et il y a ce dénommé Bambee, un chanteur spécialiste du "Mounouolque", ainsiq ue d'autres allusions à la littérature comme un certain Capitaine Hook ou Neverland, bref, un joyeu mélange pour notre plus grand plaisir. L'autre bonne idée est d'avoir placé ceci dans le monde des pirates. Le scénario est aussi rythmé. Gabella en fait un récit d'aventures sans temps morts. Les dialogues sont aussi réussi et drôles. L'auteur se permet des jeux de mots ou des allusions assez réussis.
Anthony Audibert a changé de style par rapport aux Mesures du Temps. Ici, il fait plus "cartoon" ce qui sied bien avec ce style de récit. Moi, je suis fan.
Voilà donc une série qui mérite d'être connu. C'est une série qui finalement m'a bien surpris et que j'adore.
Allez, moussaillons, prenez place dans l'aventure. Vous ne regreterrez pas la rencontre avec Boon. James Boon

Par , le

Les albums de la série JAMES BOON 07

Nos interviews liées

Mathieu GABELLA pour la série LA LICORNE chez Delcourt

Sceneario.com : Bonjour Mathieu. Ton actualité est la sortie du quatrième et dernier tome de la série La Licorne. Qu’as-tu ressenti lorsque tu as mis le mot fin à la fin de cette saga ?
Mathieu GABELLA : Un certain soulagement, comme Anthony, mais pas forcément pour les mêmes raisons. La Licorne, comme Anthony le dit souvent, ça représente huit ans de sa vie. Moi, ça fait dix ans que j'ai commencé à travailler dessus, à avoir les premières idées, l'envie de faire une bd parlant d'Histoire de la Médecine d'un côté, de parler de la Tapisserie de la Licorne, de l'autre. Un jour, les deux idées se sont mélangées.
Mais ce processus de développement, puis de rédaction s'est fait sur un délai assez long et surtout, en parallèle avec beaucoup d'autres écritures, d'autres projets. Et pour la fin, c'est pareil : je suivais d'autres livres, je finissais d'en écrire d'autres en même temps et je commençais d'autres projets aussi [...]

Lire la suite ›

Mathieu Gabella

Interviewer:  Matt et Eric pour l'Equipe de Sceneario.com. Caméra et son Mathieu Langlois, mixage Aubert Bonneau. [...]

Lire la suite ›

Interview de Matthieu Gabella : découvrez le secret de la Licorne !

Sceneario.com : Bonjour Mathieu. Peux tu nous faire une présentation sommaire de Mathieu Gabella avant son entrée dans le monde de la Bande Dessinée ? Et pour quoi, t’es tu lancé la dedans ?

Matthieu Gabella : Avant mon entrée dans le monde de la BD, je faisais des études d’ingénieur. Ce métier m’intéressait pour le côté scientifique, mais aussi créatif : je voulais bosser en bureau d’études, ou en recherche et développement. Les aperçus que j’ai eus de l’industrie au cours de mes quelques stages m’ont un peu effrayé… Or, un camarade qui dessinait me proposait au même moment de lui écrire un scénario de bd. C’était la Chute, avec cet ami, Poulos, et c’est comme ça, chez Petit-à-petit, que ça a démarré…

Sceneario [...]

Lire la suite ›