ATTENTION : CONTENU RESERVE
A UN PUBLIC AVERTI

Les images et textes à caractère érotique, pornographique ou violent contenus dans cette page peuvent choquer certaines sensibilités.
En affichant cette page, vous déclarez prendre vos responsabilités vis-a-vis de ce contenu.

Afficher Sortir

itinéraire d'une garce

Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

GLENAT

Genre :

Intimiste

Pornographie

Public Averti

Vie Quotidienne

Sortie :
ISBN : 9782344040515

Résumé de l'album itinéraire d'une garce

"Élise, 52 ans, est journaliste pour un magazine féminin à Paris. A l'aube de sa ménopause, elle mène une vie plutôt confortable et routinière avec son époux. Un matin, en tombant par erreur sur un message, elle découvre que ce mari aimant la trompe ! Bouleversée, Elise décide pourtant de ne rien laisser paraître et de mener son enquête. Elle doit découvrir qui est cette maîtresse. En parallèle, c’est une autre quête qui commence. À travers cette épreuve, c'est sa propre initiation qu'Élise va entreprendre. En passant de la colère à la révolte, elle devient une femme désireuse de redécouvrir son corps et sa sensualité. Sa métamorphose s'amorce petit à petit, jusqu’au jour où elle croise enfin sa rivale… Et si c’était mieux ainsi ? Quant à elle, que veut-elle vraiment ?"
Résumé Editeur

Par Fredgri, le 19/06/2022

Notre avis sur l'album itinéraire d'une garce

Décidément, plus nous avançons dans cette magnifique collection, plus chaque proposition nous interpelle par sa pertinence, sa volonté de dépasser les codes du genre… Porn'Pop nous montre qu'il est évidemment possible de raconter du "porno" intelligent, fin et subtil.
Et c'est une nouvelle fois démontré très habilement avec ce nouvel album "Itinéraire d'une Garce" de Céline Tran et l'incroyable Grazia La Padula !

Nous rencontrons donc Elise, la cinquantaine qui découvre que son mari entretient à priori une liaison extra-maritale. C'est, pour elle, le moment des remises en question, sa vie, son couple, sa propre sexualité, elle remet petit à petit tout à plat… Comment n'a-t elle rien pu voir ? Son corps, flasque, sec, n'est-il plus capable de provoquer la moindre envie ? Elle traverse alors les phases normales, la colère, la résignation et au fil du temps l'envie de se reconstruire, de se redéfinir, redécouvrir le plaisir des sens, se sentir belle, désirée…
Céline Tran brosse avec beaucoup de finesse un magnifique portrait de femme, sans fard, mais avec de l'émotion, de la justesse. Elise ne baisse pas les bras, elle se renforce et plutôt que pointer l'autre du doigt, plutôt que de se laisser emporter par la colère, elle profite de cette occasion pour se libérer. On devine que ça ne se fait pas du jour au lendemain, qu’elle doit apprendre à se débarrasser de cette mue ankylosée dans un quotidien trop conforme et rangé.

L'écriture est vraiment douce, avec une attention portée au regard d'Elise. On s'attache à cette héroïne imparfaite, certes, mais magnifiquement touchante et attachante ! On a l'impression de l'avoir croisé du regard quelque part, dans le visage d'une inconnue, une silhouette dans un restaurant ou dans le métro, un peu floue…

Néanmoins, l'ensemble est véritablement transcendé par le talent de Grazia La Padula. Sa très belle couverture nous attire, on commence à feuilleter l'album, on tombe immédiatement sous le charme de ses planches sublimes, les expressions, la transparence de ses aquarelles, les illustrations intermédiaires qui nous transportent dans des scénettes figées d'une magnifique sensualité… On s'arrête régulièrement, perdu dans un regard, dans le balancement léger d'une robe… Parfois même on ne lit pas les texte, on regarde juste !

Je me répète, mais c'est une très belle collection, avec régulièrement des perles de ce genre qui ne laissent pas indifférent.

Une découverte à ne pas laisser passer !

Par , le