Irmina

Dessinateur :


Scénariste :


Éditions :

ACTES SUD BD

Genre :

Historique

Roman Graphique

Sortie :
ISBN : 9782330036416

Résumé de l'album Irmina

Irmina est une jeune allemande pleine d’ambition. Dans ces années 1930, alors que monte le nazisme, elle décide de partir pour Londres afin de commencer une formation de secrétariat international. Mais elle doit travailler en parallèle de ses études car ses parents n’ont quasiment pas d’argent à lui allouer, leurs économies ayant été réservées pour les études de ses frères.

Elle fait la connaissance, en Angleterre, de Howard Green. Originaire de la Barbade, dans les Caraïbes, c’est un des plus brillants étudiants d’Oxford. Il trace son chemin avec une volonté impressionnante, bien décidé à ne pas laisser les autres dicter son destin, lui qui est noir et qui est confronté régulièrement au racisme.

Les liens que tissent Irmina et Howard sont très forts. Mais tout s’effondre lorsque la situation financière de la jeune femme la contraint à rentrer en Allemagne. Son désir le plus cher est de repartir pour l’Angleterre. Mais, avant cela, elle doit faire face à ses besoins matériels. Pourra-t-elle vraiment parvenir à une réelle ascension sociale sans se compromettre avec le régime nazi ?

Par Legoffe, le 28/12/2014

Notre avis sur l'album Irmina

Barbara Yelin nous propose ici un roman graphique très riche, inspiré de faits réels, qui montre comment beaucoup de gens ont accepté passivement les crimes nazis parce que leur priorité était leur propre confort, leurs soucis matériels, et non les grands principes humanistes.

Il ne s’agit pas d’un livre à charge, mais d’une bande dessinée témoignage, qui raconte comment le cours de la vie, les problèmes personnels ou d’argent occupent finalement l’esprit de la plupart des gens et que, face à cela, les grands faits historiques ne sont pas vécus, à l’instant même, avec la même importance que celle qu’on leur donne quelques temps plus tard.

L’histoire d’Irmina est d’autant plus intéressante que rien ne la prédestine à accepter aussi facilement les méthodes du régime nazi. Elle est cultivée, curieuse de tout, et elle veut avoir son indépendance, contrairement à beaucoup de femmes de son époque. Et pourtant, son destin va être tout autre.

La première moitié du livre se déroule à Londres. La jeune femme est confrontée aux remarques incessantes des Anglais, qui ne comprennent pas que les Allemands soutiennent Hitler. On voit comment cette levée de boucliers générale va finalement souder le peuple allemand autour de leur nouveau leader plutôt que de se désolidariser.

La présence de Howard est aussi très intéressante. Il est noir, elle est étrangère. Leur isolement les rapproche. On constate aussi que les Européens portent encore un regard de grande méfiance face aux gens de couleur, tout comme ils regardent avec défiance ceux qui viennent de l’extérieur des frontières. Mais les temps ont-ils bien changé d’ailleurs ?

La seconde partie de la BD a pour décor l’Allemagne. De la montée du nazisme à sa chute, l’Histoire est vue à travers le regard d’Irmina. Les pogroms, les rumeurs de camps de concentration... tout cela travaille-t-il l’esprit de la jeune femme ? Sa réaction est édifiante et aide à comprendre comment tout un peuple a pu accepter l’inacceptable.

Le tout est raconté à travers des dessins très réussis. Le style est proche du crayonné, mais les planches ne manquent pas de détails ni, surtout, d’intensité. Les regards des personnages, le choix des vues, la diversité du découpage, l’effet dynamique de l’ensemble, rien n’est laissé au hasard par Barbara Yelin qui signe là un grand livre qui nous fait réfléchir sur nos choix et nos acceptations face à l’Histoire en marche.

Par , le