IRENA #1 Le ghetto

voir la série IRENA
Dessinateur :


Scénaristes :



Coloriste :


Éditions :

GLENAT

Genre :

Biographie

Guerre

Historique

Sortie :
ISBN : 9782344013632

Résumé de l'album Le ghetto

 
1940. L'Allemagne a envahi la Pologne et la politique du Reich est tout sauf clémente envers les juifs qui, à Varsovie, ont été parqués dans des conditions inhumaines en attendant des destins encore plus funestes.

Irena Sendlerowa est membre du Département de l'aide sociale polonaise et, à ce titre, elle obtient régulièrement l'autorisation d'entrer dans le ghetto juif de Varsovie. Voir le malheur des gens à qui elle apporte de l'aide la bouleverse et l'indigne par-dessus tout et bientôt, la volonté de secourir des enfants en tentant de les extraire de leur prison devient une obsession, un devoir... Mais c'est très dangereux ! Pour elle, pour ceux qui l'accompagnent, pour ceux qu'elle exfiltre...

Histoire vraie...
 

Par Sylvestre, le 18/01/2017

Notre avis sur l'album Le ghetto

 
Les fleurs finissent par repousser même sur les plus gros tas de gravats. Le mal est contre nature : l'espoir et le bien finissent toujours par triompher ! Dans la nuit noire qu'a fait s'abattre le nazisme sur l'Europe, de multiples petites flammes d'espoir n'ont ainsi jamais cessé de briller et aujourd'hui, jour après jour, témoignage après témoignage, on apprend combien d'initiatives ont été autant de graines de paix semées pendant la seconde guerre mondiale.

Certaines histoires sont bien plus connues que d'autres parce qu'elles ont été portées à l'écran. On pense naturellement à La liste Schindler, véritable pied de nez aux nazis ayant permis de sauver la vie à des centaines de juifs. Mais les autres histoires de Justes sont très nombreuses et en réalite, elles mériteraient toutes d'être racontées ! Cela dit, certaines sont ahurissantes par le "taux de réussite" qu'elles affichent et sont peut-être en cela encore plus impressionnantes : c'est le cas de celle d'Irena Sendlerowa qui nous est contée dans cette trilogie signée Morvan et Tréfouël au scénario, Evrard au dessin et Walter à la couleur.

David Evrard est connu aussi sous le pseudo E411. Son dessin très "jeunesse" dans cette BD colle parfaitement au traitement qui est fait des exploits d'Irena Sendlerowa, celle-ci s'étant attelée à sauver le plus d'enfants possible et cette lecture étant de facto destinée à tous mais autant aux enfants qu'aux plus âgés et qu'aux adultes. L'horreur et la méchanceté ne nous sont pas épargnées, mais l'artiste les représente de manière intelligente : le chef de la garde, avec ses joues creuses "à la Mitsuhirato", campe par exemple plus l'idiot que l'ignoble, même si on ne nous cache pas qu'il l'est ! Les scénaristes parviennent bien sûr aussi à dire certaines choses sans qu'elles choquent frontalement, comme dans cette terrible séquence où ce même chef de la garde abat un enfant après l'avoir poussé à franchir la barrière du ghetto...

Sans que ça tourne à la lecture qui met mal à l'aise, l'horreur de la situation nous est toutefois dépeinte dans plusieurs de ses aspects les plus répugnants. Mais l'énergie d'Irena Sendlerowa à qui cette BD rend hommage surpasse cette horreur et le récit nous prend ; récit d'autant plus captivant que l'histoire est vraie ! A ceux qui disent qu'il ne faut pas ressasser le passé pour aller de l'avant, cet ouvrage rappelle qu'il faut malgré tout connaître le passé pour construire l'avenir. Le courage et la détermination d'Irena et de ceux qui l'ont aidée sont exceptionnels et ont porté leurs fruits. Ce sont des valeurs qui méritent absolument d'être portées à la connaissance de tous et cette bande dessinée le fait magnifiquement. Bravo et merci aux auteurs de partager leur découverte ce cette histoire !
 

Par , le

Les albums de la série IRENA

Nos interviews liées

Un entretien avec Jean-David Morvan

Un entretien avec Jean-David Morvan


Interviewer : Olivier
Montage: Olivier [...]

Lire la suite ›

Jean-David MORVAN et Philippe BUCHET pour leur série Sillage

Jean-David MORVAN et Philippe BUCHET nous parlent du tome 16 de leur grande série Sillage.
    Interviewer : Vincent
Images et Son : Mat
Montage: Vincent [...]

Lire la suite ›

Jean David Morvan.... et Spirou

Sceneario.com : Le tome 49 de Spirou vient de sortir. Pouvez-vous nous en raconter l'histoire de sa conception ?
Jean-David MORVAN : Hmm, l'idée d'envoyer Spirou à Tokyo date d'avant la création du 47. Je veux dire qu'avec Laurent Duvault de Dupuis, nous avions planifié les thèmes de 4 albums. Tokyo arrivait en troisième position. On s'y est tenu.
Je pense que c'est la ville qui fait rêver les nouvelles générations, elle a supplanté New-York. Et comme Spirou est une BD pour les jeunes...


Sceneario.com : On remarque tout de suite les costumes : rouge pour Spirou et bleu pour Fantasio. Ces couleurs sont souvent indissociables de nos héros. Hasard, ou volonté de conserver ce « code couleur » ? C’est important de ne pas choquer le lecteur, de garder les caractères des personnages ?
Jean-David MORVAN : Eh bien, ce n'est pas nous qui avons inventé ces codes couleurs [...]

Lire la suite ›

Interview de Jean-David Morvan sur l'univers Sillage

Sceneario.com: Mr Morvan, bonjour et merci de bien vouloir répondre à nouveau à nos questions ! Vous n’êtes plus à présenter dans le milieu de la Bd avec vos travaux sur Sir Pyle, Nomad, TDB… Pouvez-vous néanmoins résumer votre parcours jusqu’à aujourd’hui pour les nouveaux venus dans le monde de la Bd ?
Jean-David Morvan: Fan de BD depuis que j'ai 11 ans en lisant un Valérian. En cherchant la suite, je suis entré dans un magasin de BD et j'ai découvert toute la production "adulte" des années 80. J'ai décidé que ce serait mon métier. Passé en coup de vent à l'école st Luc, signé un premier contrat avec Zenda : ventes 1200 ex et solderie. Mais Nomad chez Glénat a lancé la machine un an plus tard.

Sceneario.com: Dans quelques mois, les fans auront l’immense joie de retrouver les péripéties de Nävis, héroïne de la série Sillage, que vous réalisez avec Philippe Buchet [...]

Lire la suite ›

Jean-David MORVAN

Sceneario.com: Pouvez vous vous présenter? (études, parcours professionnel...)
JD Morvan:JD Morvan, scénariste de BD. Bac A3, institut saint-Luc section BD quitté avec pertes et fracas pour incompatibilité de vision avec les profs. C'est ce qui m'a poussé à demander à mes amis s'ils n'avaient pas envie d'illustrer certains de mes scénarios (je ne me sentais pas encore au point au dessin, et c'est donc comme ça que j'ai finalement arrêté de dessiner). Et je suis allé les montrer à des éditeurs, et c'est Zenda qui a dit oui pour Reflets Perdus, mon premier album avec Sylvain Savoia. Du coup je ne suis plus allé aux beaux arts de Bruxelles où j'étais inscrit et ils m'ont viré.

Sceneario.com: La bande dessinée abordée par Morvan, c'est du polar (Al Togo), de l'héroic Fantasy (Troll), de la bd jeunesse (Merlin), la sf (TDB, Sillage, HK) etc... quel est votre genre préféré ? JD Morvan: Je n'ai pas de genre préféré. Je crois qu'on peut raconter des choses intéressantes dans tous les genres [...]

Lire la suite ›