Dessinateur :


Scénariste :


Éditions :

KUROKAWA

Genre :

Manga

Sport

Sortie :
ISBN : 9782351422229

Résumé de l'album Tome 6

Si Ippo a visiblement profité de son stage pour parfaire sa condition physique et sa technique, le président du club Kamogawa n’a pas forcément le même avis pour Takamura qui doit perdre quelques kilos s’il veut voir validée sa participation à son prochain match dont la date, proche, est déjà arrêtée.

Ippo est angoissé. Il apprend très vite que son prochain match (lui dans le cadre du tournoi espoir) se déroulera juste avant celui de Takamura. Sûr des capacités de son aîné, il a peur que ce soit sa défaite à lui qui ne vienne gâcher la fête de la victoire de Takamura...
 

Par Sylvestre, le NC

Notre avis sur l'album Tome 6

Plus on avance dans la série et plus on voit évoluer le tableau du tournoi espoir auquel participe Ippo. Le suspense est certes moins grand pour nous que pour Ippo lui-même, mais si on s’est attaché à cette série, on ressent quasiment ce stress qui s’installe plus on approche de la finale.

Tiens, cependant, il est marrant d’observer que plus il évolue vers le sommet, moins les adversaires que Ippo rencontre ont des « gueules cassées ». On se souvient par exemple de Yoshio Fujiwara qui avait une gueule de tueur alors qu’on pressent que Ippo rencontrera Mashiba ou Miyata qui ont des trombines d’ados ou encore (dans ce tome) Kobashi qui lui aussi a une tête « qui nous revient » !

Dans ce sixième tome, Ippo et Takamura jouent un match l’un après l’autre. Une fois encore, on se dit que le mangaka a peut-être prévu d’en faire perdre un et de noyer son chagrin dans la joie accompagnant la victoire de l’autre... Surtout que le héros de la série, Ippo, joue d’abord. Avant Takamura. Mais non. Une fois de plus, l’auteur n’aura pas eu ce courage de faire perdre un de ses personnages principaux ! Et il perdra une fois encore une occasion de donner un peu plus de piquant à son récit, alors que ça n’aurait rien changé à l’héroïque ascension de Ippo. M’enfin. Ce n’est pas grave, non plus. C’est... c’est qu’il doit fortement les apprécier, ses personnages, notre mangaka boxeur ! Alors on lui pardonne, et on va se jeter sur le tome 7 !
 

Par , le

Les albums de la série IPPO