INVINCIBLE ULTIMATE COLLECTION #5 Volume 5

voir la série INVINCIBLE ULTIMATE COLLECTION
Dessinateurs :



Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

IMAGE

Genre :

Action

Science Fiction

Super Heros

Sortie :
ISBN : 9781607061168

Résumé de l'album Volume 5

(Invincible 48 à 59 + The Astounding Wolf-Man 11)
La vie de Mark Grayson (alias Invincible) est semée de combats et de situations d'urgence, car, en tant qu'agent du Pentagon, il doit répondre à tout les appels de son supérieur, Cécil Stedman. Mais lorsqu'il découvre, au cours d'une mission où tout les super-héros sont mis en danger, que le fameux Cécil n'hésite pas à enrôler de dangereux criminels pour arriver à ses fins, Mark décide de démissionner et s'oppose alors très ouvertement à son supérieur...
Redevenu libre de ses engagements il va alors se consacrer à sa famille, à l'éducation super-héroïque d'Oliver et à sa relation avec Eve. Néanmoins, les problèmes sont loin d'être terminés...

Par Fredgri, le 08/06/2012

Notre avis sur l'album Volume 5

Avec ce volume s'opère la rupture de Mark avec ce qui s'était construit pour lui en tant qu'agent du gouvernement. C'est aussi le moyen pour Kirkman d'enfin prendre plus de temps pour développer le background, pour s'attarder sur les autres. Ainsi la relation entre Mark et Eve est davantage travaillée, on voit leur couple prendre plus de forme, on voit Eve s'engager plus profondément dans leur avenir à tous les deux et Mark se rend compte qu'il a trouvé ce qui lui manquait.
En parallèle Oliver est lui aussi plus développé, on le voit qui apprend à contrôler ses pouvoirs, qui se pose des questions sur les limites de son implication, sur la dimension morale de ses interventions et sur la différence qu’il y a entre lui et son demi-frère

Même s’il brasse des réflexions assez communes dans les comics de super-héros Kirkman le fait néanmoins avec pas mal de subtilité. Peut-être parfois tombe-t il dans la facilité comme avec cet épisode autour de Powerplex ou la responsabilité de Mark est remise en question dans la mort des civiles qui ont le malheur de se retrouver sur place pendant des combats…

Mais la série devient de plus en plus adulte, malgré tout. Parfois plus violente, parfois plus explicite, elle ne cesse d’amener l’univers en place vers des extrêmes sans vraiment vouloir pousser le bouchon pour autant. Alors qu’on voit quand même des ennemis se faire tuer, se faire éventrer, les têtes explosent et des innocents sont brulés vifs devant nos yeux (voir même un petit enfant), donc en effet le côté léger disparaît progressivement. Même la relation entre Oliver et Mark qui pourrait amener des moments plus légers commence à être tendue et synonyme de cas de conscience.
Il reste les séquences entre Eve et Mark qui sont une véritable respiration.

Personnellement je suis très fan de cette approche plus mature tout en gardant un aspect très super-héros classique. Alors oui on retrouve plein d’aspects mille et une fois utilisés jusque là, que ce soit sur les combats, le parcours amoureux de Mark et sa relation avec son frère (d’ailleurs la mère est de plus en plus mise de côté), mais l‘alchimie fonctionne vraiment très bien, un bon dosage avec des dialogues aux petits oignons et des dessins magnifiques (sans oublier l’apport indiscutable du nouveau coloriste FCO Plascencia qui rend une sublime copie !).

A mes yeux Invincible reste la série de super-héros par excellence, elle sait se renouveler assez régulièrement tout en sachant garder tout ce qui fait son charme. Très conseillée !

Par , le

Les albums de la série INVINCIBLE ULTIMATE COLLECTION