INTOX #1 Le quatrième pouvoir

voir la série INTOX
Dessinateur :


Scénariste :


Coloristes :



Éditions :

GLENAT

Collection :

Bulle Noire

Sortie :
ISBN : 2723440842

Résumé de l'album Le quatrième pouvoir

Au Guatemala, de nos jours, un terrible tremblement de terre secoue la capitale. Les secours ont du mal à s'organiser, et les autorités semble dépassée. Au milieu de ce chaos, Pablo fait figure de héros. Avec l'aide des jeunes défavorisés dont il s'occupe, il commence à retrouver des survivants.
Léa Valmont, correspondante de la chaîne de télévision MV3000 interview cet homme. En France, grâce à son charisme, Pablo séduit : les gens se demande si ses méthodes ne pourraient pas être appliquées sur les jeunes de banlieue.
Certains hommes puissants et riches s'intéressent également beaucoup à ce Pablo…

Par Gdseb, le NC

Notre avis sur l'album Le quatrième pouvoir

A la lecture du résumé de cette BD, j'ai pris peur : encore une histoire facile, baignée dans la critique de la télévision, rappelant le film "héros malgré lui". Et bien je me suis trompé, et au final, passé un très bon moment.
Cette BD sans prétention arrive justement à sortir des sentiers battus, et ne tombe jamais dans les clichés du genre. On est plutôt dans une intrigue qui repose sur la manipulation. Les dessins réalistes sont d'un très bon niveau, et l'histoire très bien menée : juste ce qu'il faut pour nous accrocher, sans trop en révéler.
Sans être d'une originalité à couper le souffle, cet album, et sans doute la série, ravira les amateurs de complots, de personnages mystérieux, de manipulation à grande échelle.

Par , le

Les albums de la série INTOX

Nos interviews liées

Interview Convard & Chaillet

Sceneario.com : Vous avez déjà travaillé ensemble sur le Triangle Secret, mais seulement sur un tome ?
Chaillet :
Oui tout à fait, dans le premier tome de cette belle saga. C'était une façon pour nous de travailler ensemble. C'était un projet qu'on avait depuis très très longtemps. J'avoue que cette petite incursion dans le domaine du Triangle Secret a été pour moi un très grand plaisir, mais avec quelque part une petite frustration : c'était un peu court.
Convard : Cela faisait bien un quart de siècle qu'on avait envie de travailler ensemble. Le Triangle Secret nous a permis de faire déjà un premier pas. Il y avait un flash-back à réaliser, et j'avais l'intention de demander à mes amis d'en faire un chacun. J'ai immédiatement pensé à Gilles, à André Juillard, à Jean Charles Kraehn, qui sont mes amis [...]

Lire la suite ›

JF Di giorgio pour Bruxelles Métropole, édition Glénat

Sceneario : Comment gères-tu la rentrée avec trois sorties assez rapprochées (Bruxelles, Eden Killer, Samuraï) ?
JF Di Giorgio :
 Ajoutez à cela la naissance de mon fils il y a peu, ca fait vraiment une actualité chargée ( rires ! ). 
Pour le moment tout se passe bien. Apparemment les gens ont l'air d'apprécier l'album "Bruxelles Métropole", et les prépublications de "Samurai" et d' "Eden Killer". Mais bon, dans six mois, tout peut changer. C'est la raison pour laquelle je profite chaque jour de ce qui m'arrive. 

Sceneario : Dans nos interviews, on a souvent parlé de mygala et samouraï. Peux tu nous parler de tes anciennes series, julie-julie, sam grifith, munro,les pays perdu, bouchon le petit cochon et shane avec le recul ?
JF Di Giorgio :
 "Julie Julie", c'est quasi de l'archéologie. C'est presque mon tout premier bouquin [...]

Lire la suite ›

Frédéric Genet

Sceneario.com: Seulement 8 mois séparent les deux albums, c’est le temps qu’il t’a fallut pour dessiner ce 2° tome?
Frédéric Genet: A peu de chose prêt oui. En fait le travail s'est étalé sur 10 mois, mais il y a facilement 2 bons mois pendant lesquels je n'ai pas fait de BD. C'était également la volonté de l'éditeur de sortir rapidement un tome 2, pour bien installer les albums comme une "série" et rassurer ceux qui se méfient des tomes 1 sans suite.

Sceneario.com: As tu abordé l’histoire de la même manière que pour le 1° tome?
Frédéric Genet: Ma seule ligne de conduite pour cette série est au niveau graphique, et plus précisément au niveau du trait. J'essaie de me rapprocher d'un style "callygraphique" en encrant tout au pinceau, et en laissant une grande place à l'improvisation (dans les décors de nature notamment), à la gestuelle et au dynamisme [...]

Lire la suite ›

Jean-François DI GIORGIO

Sceneario.com: As tu de ton coté terminé l'écriture de Samuraï?
Jean-François DI GIORGIO: Je termine l'écriture du tome 3. Et j'entame celle du 4, qui bouclera le premier cycle.

Sceneario.com: As tu parfois envie de changer ton histoire?
Jean-François DI GIORGIO: Oui, je suis parfois tenté. La réalisation d'un premier cycle comme celui de Takeo, c'est 4 ans de votre vie ! Forcément on a envie de changer des choses en chemin.

Sceneario.com: Es-ce que tu es totalement libre de ton histoire?
Jean-François DI GIORGIO: Dès  le début, je savais où j'allais. Mais encore une fois, en chemin   il nous arrivait à Fred ou à moi, d'avoir une meilleure idée, voir une idée complètement différente de celle du début. Chaque fois que cela a été possible j'ai  intégrée la nouvelle idée à la trame  principale [...]

Lire la suite ›

Gilles CHAILLET

Sceneario.com : Si quelqu’un ne vous connaissait pas encore, que pourriez vous dire en quelque mot pour vous présenter.
Gilles Chaillet : Je suis dessinateur de Bande Dessinée, passionnée d’histoire et plus particulièrement par Rome. J’ai eu enie de faire de la Bande dessinée en découvrant le journal de Tintin à l’age de 8 ou 9 ans. Je disais à l’époque à mes parents : »quand je serai grand je voudrais faire de la Bande dessinée »… à cela on me répondait : « va faire tes devoirs on verra ensuite… ».
Dans le même temps je découvrait la civilisation Romaine dans l’œuvre de jacques Martin avec Alix, et mes deux passions sont nées en même temps. Je voulais faire de la BD et représenter Rome comme ça devait être à l’époque des Romains. Mes deux passions m’ont suivi toute ma vie [...]

Lire la suite ›