Dessinateur :


Scénariste :


Éditions :

SOLEIL

Genre :

Aventure

Historique

Sortie :
ISBN : 2877646270

Résumé de l'album I

 
Lors d’un banquet organisé par Lucius Crassus pour le gratin romain, la jeune esclave gauloise Ambre a surpris une conversation durant laquelle un certain César ne faisait pas mystère de ses intentions de conquérir la Gaule. Osant prendre la parole pour s’indigner du sort qui allait être réservé aux siens, Ambre enverra malgré elle les autres esclaves à la mort ! Ils furent en effet tous tués afin qu’aucun d’eux ne colporte ce qu’il avait pu entendre lors du banquet, mais elle réussira à prendre la fuite et partira pour la Gaule prévenir les siens.

Son chemin croisera entre autres celui de Garak et, dans un contexte guerrier, sera semé d’embûches. Les deux seront faits prisonniers par les Romains mais devront leur libération au dénommé Milon avant de se retrouver face à Didius, un envoyé de Lucius Crassus...
 

Par Sylvestre, le 23/11/2013

Notre avis sur l'album I

 
Après que le chef gaulois Brennus a humilié ses adversaires romains et est entré dans la légende en clamant son fameux "Vae victis" (Malheur aux vaincus), César n’a plus eu en tête qu’écraser ceux qu’il appelait les barbares nus... Ce fut la Guerre des Gaules, et cette bande dessinée nous la raconte en prenant la fictive héroïne Ambre comme personnage central, comme fil conducteur ; une façon de raconter hyper maîtrisée par les deux auteurs Simon Rocca et Jean-Yves Mitton, véritables maîtres du genre.

Durant cette guerre, les relations n’ont pas cessé de changer entre les différentes tribus belligérantes, selon que les alliances se faisaient et se décousaient entre eux : Romains, Germains, Helvètes... D’où un scénario dense et riche, flirtant même parfois avec le complexe, et d’où un nombre de personnages nécessairement important. Au gré des retournements de situations, le noyau dur du casting de ce début de saga (Ambre, Cloduar, Milon et Garak) se retrouve ou non dans les mêmes camps ; stress ou soulagement sont donc fonction des péripéties que les acteurs de papier traversent et de la liberté dont ils jouissent ou non de faire comme bon leur semble. Et il y a tant de choses à regarder, à suivre et à comprendre ! Tant de choses à apprécier, aussi ! Tout se passe à grande vitesse, à un rythme d’autant plus soutenu que l’histoire n’arrête pas de faire se recroiser les destinées des uns et des autres, relançant sans arrêt l’intérêt et le suspense.

Ambre est le personnage principal, oui, mais la narration (sienne dans les premières planches) ne lui est pas confiée de bout en bout. Tour à tour dans ce volume, Cloduar et Garak prendront en effet le relai et rendront le récit autrement intéressant que s’il n’était rapporté que par la seule Ambre. Il faut dire que si cette dernière est au cœur de toute cette aventure, elle ne peut pas non plus être à tous les endroits à la fois ; ce dont on a par contre nous envie !

Vous apprécierez sans nul doute les planches dessinées par Jean-Yves Mitton : elles sont toutes très travaillées et très fournies... Elles sont l’excellent support visuel d’un scénario tout aussi remarquable et cette version en tomes "intégrale" vous permettra d’en profiter à satiété !
 

Par , le

Les albums de la série INTEGRALE VAE VICTIS !