INNER CITY BLUES #2 Priest

voir la série INNER CITY BLUES
Dessinateur :


Scénaristes :



Coloriste :


Éditions :

VENTS D'OUEST

Collection :

Turbulences

Sortie :
ISBN : 2749301532

Résumé de l'album Priest

En septembre 72, après 4 longues années d'emprisonnement, Priest est relaché dans les rues de Inner City (côte Est des USA).
Priest, ancien grand mafieux de la région, compte bien récupérer son secteur pour reprendre ses activités. Mais les grands caïds ne l'entendent pas de cette oreille et exigent de Priest qu'il fasse à nouveau ses preuves. Par chance, Priest a encore quelques amis fidèles, ainsi qu'un peu d'argent et une grosse quantité de drogue qu'il espère revendre, afin de se remettre à flot financièrement.
Son client, un certain Yaphet Kotto, envoit Arnold et Willie, pour réaliser l'échange.

Par Aub, le NC

Notre avis sur l'album Priest

C'est toujours aussi bon, aussi excellent.
L'ambiance qui ressort de cette BD, pendant la lecture, est géniale. On a vraiment l'impression d'être dans un film de Tarantino, avec les balles qui fusent dans tous les coins, l'accent mafieu résonnant dans les entrepôts sordides.
Que du bonheur je vous dis messieurs dames, que du bonheur.
L'histoire de ce deuxième tome est vraiment très sympa, avec toujours des rebondissements et des caricatures de personnalités qui sont à mourir de rire, sans oublier les situations vraiment très tendues entre les protagonistes et pour finir si vous aimez le disco vous serez aussi très bien servis par cette BD.

Par , le

Les albums de la série INNER CITY BLUES

Nos interviews liées

Brüno pour Commando Colonial Tome 2

Pour commencer, pourrais-tu nous raconter ton parcours et comment tu es venu à la BD ? Brüno : J’ai toujours aimé la Bande Dessinée et j’en ai toujours plus ou moins fait. Quand j’étais à la faculté d’arts plastiques de Rennes, une bande de copains a monté une structure d’édition « La Chose » (cette structure existe toujours). J’ai alors fait 2 ou 3 albums chez eux. A une époque, je faisais beaucoup de festivals, et à celui de Saint-Malo, en 1997, j’ai rencontré Fredéric Mangé de chez Treize Etrange. Il lançait une collection d’adaptation de romans d’aventures et c’est comme ça que j’ai fait « Nemo ». Ensuite j’ai signé chez Vents d’Ouest et c’était parti ! Aujourd’hui je me consacre à la BD, en faisant aussi quelques travaux d’illustrations à côté [...]

Lire la suite ›