Une histoire des guerres apaches

Dessinateur :


Scénariste :


Éditions :

HACHETTE

Genre :

Guerre

Historique

Western

Sortie :
ISBN : 9782016252161

Résumé de l'album Une histoire des guerres apaches

1858 au Mexique. Goyakhla pleure la mort de sa mère, sa femme et de ses trois enfants, près du village de Kas-ki-Yeh. Ils ont été massacrés par l'armée mexicaine. Regroupant d'autres tribus apaches, Goyakhla s'attaque et tue les mexicains. C'est à ce moment là qu'il deviant Geronimo.

1861. Le chef Cochise tombe dans un traquenard formenté par le colonel Bascom. On l'accuse d'avoir enlevé le fils Ward. Il réussit à prendre la fuite, laissant des cousins, sa femme et son fils, en otage...

 

Par Berthold, le 17/04/2017

Notre avis sur l'album Une histoire des guerres apaches

Indeh est le film que voulait realiser l'acteur/realisateur Ethan Hawke et qu'il n'a pu faire, faute de financement. Mais il n'a pas abandonné son projet puisqu'il a eu l'idée d'adapter son scenario avec l'aide du dessinateur Greg Ruth.

Dans ce roman graphique, Ethan Hawke parle des guerres apaches, du point de vue apache, en nous montrant trois des plus grands chefs de cette nation : Cochise, Geronimo et Mangas Colorado. Nous sommes loin des westerns classiques hollywoodiens.
Le récit est très riche, intense, instructif et passionnant.
Ethan Hawke nous offre un album qui en dit beaucoup sur le sort des apaches. Il aborde les manigances des "hommes blancs" pour s'emparer des terres apaches et de leur mauvaise foi qui provoque des bains de sang. Les apaches vont massacrer sans pitié les fermiers, leurs femmes et enfants, les colons et les tuniques bleues. Il insiste aussi sur la violence de ces apaches avec quelques moments assez marquants et violents. Certes, on comprend leur reaction, mais tout de meme...
Hawke s'attache aussi à montrer la puissance du peuple apache pour marcher de longues heures ou se cacher dans de hautes montagnes, là où les "blancs" ont du mal à aller.
Le scénariste nous fait bien comprendre le caractère de ces grands chefs. Il nous émeut à la mort de Mangas Colorado, assassiné par des soldats bleus alors qu'il venait négocier la paix.
Mais attention, Hawke montre aussi des hommes blancs qui réflechissent et qui tentent le tout pour le tout pour sauver la paix. Il met d'ailleurs en scène le personnage du lieutenant Gatewood qui nous montre que tous les soldats bleus n'étaient pas que des abrutis.

Je connaissais pas le travail de Greg Ruth. Ce roman graphique propose de très belles pages. Ruth fait sortir la puissance de ces guerriers apaches. Geronimo ou Cochise en imposent. il y a des cases superbes, impressionnantes et qui nous marquent...

La preface est signée par Douglas Miles, le créateur de la marque Apache Skateboards, mais aussi peintre, muraliste, cineaste et porte-parole. Il dirige aussi l'équipe de Skate Apache. La postface est d'Ethan Hawke qui revient sur la naissance d'Indeh.

Un roman graphique d'une rare puissance. Une oeuvre que je vous invite à découvrir sans tarder.

 

Par , le