IL ETAIT UNE FOIS... LA VIE #1 Le coeur

voir la série IL ETAIT UNE FOIS... LA VIE
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

SOLEIL

Genre :

Documentaire

Jeunesse

Sortie :
ISBN : 9782302059672

Résumé de l'album Le coeur

 
Le coeur est un muscle irrigant les 100000 kilomètres de vaisseaux sanguins qui courent dans notre corps humain. Un organe donc ô combien important ! Dans cette bande dessinée, son fonctionnement nous est conté de manière originale : c'est aux côtés des globules rouges que nous parcourons l'un de ces circuits qui permettent à l'oxygène d'être véhiculé partout dans le corps qui en a bsoin ; en passant bien sûr et entre autres par l'aorte, par les oreillettes et par les ventricules, ces noms barbares qu'on devait retenir pour avoir une bonne note en biologie !
 

Par Sylvestre, le 16/04/2017

Notre avis sur l'album Le coeur

 
Dans cette bande dessinée, les quelques premières planches illustrent une scène quotidienne et nous parlent du coeur en nous rappelant qu'on prend par exemple conscience d'en avoir un lorsqu'on le sent battre après un effort soutenu. Les pulsations du coeur accompagnent en effet les cycles de circulation sanguine dans tous les vaisseaux de notre corps : des cycles ininterrompus toute la vie durant !

Le fonctionnement de cet organe qu'est le coeur n'a pas été compris tout de suite par les scientifiques, par le passé, mais les progrès de la science font qu'on le connaît de mieux en mieux. Assez pour être désormais sûrs de son rôle et de son fonctionnement ; qui nous sont présentés dans cette BD de manière originale puisque c'est à l'intérieur des vaisseaux sanguins qu'on va être "projetés" pour suivre des globules rouges dans leur mission, dans le coeur et au-delà.

Ce voyage intérieur est mis en images par Minte qui ne peut faire autrement que nous livrer des dessins aux décors ultra simplistes (des tubes, des canalisations, des cavités : les veines...) dans lesquels les personnages, entités microscopiques agrandies à dessein, sont dotés d'un sens de l'humour calibré pour les plus jeunes lecteurs à qui cette série s'adresse en tout premier lieu. Le corps devient ainsi une sorte de série de toboggans sur lesquels on est poussés et brinquebalés ! En espérant qu'on n'est pas trop sujet au vertige ou que notre sensiblerie vis-à-vis de tout ce qui a trait au sang ne nous fasse pas trop facilement tourner de l'oeil !

Du simple, mais de l'efficace et du concret ! Mais... Passez toutefois votre chemin si c'est du "coeur amoureux" que vous vouliez entendre parler car là, il s'agit bel et bien du coeur "moteur", du coeur "pompe"... Du coeur "robinetterie", quoi ! :-)
 

Par , le

Les albums de la série IL ETAIT UNE FOIS... LA VIE

Nos interviews liées

Jean-Charles Gaudin et Frédéric Peynet

Sceneario.com : Au mois d'août prochain, sort Phoenix, votre dernier "nouveau-né" à tous les deux, thriller moderne aux ambiances fantastiques. Après Le Feul, votre association semble se péréniser ? Comment traduisez-vous le travail de l'autre ?
Jean-Charles GAUDIN : Je connais Frédéric depuis pas mal d’années et je l’avais vu arriver avec une bd complète et de somptueuses illustrations pour l’examen de son école. Il était plus qu’évident que Frédéric Peynet avait un talent fou. J’ai eu de suite envie de travailler avec lui. Depuis, il a progressé pour arriver à ce trait si précis et si séduisant. Je suis toujours aussi stupéfait de ses planches. Tous les détails y sont sans alourdir le propos. Son trait est à la fois efficace et élégant. Pour moi, Frédéric Peynet est un grand du 9ème art !
Frédéric PEYNET : Jean-Charles et moi nous connaissons depuis 1997 [...]

Lire la suite ›

Jean-Charles Gaudin

Sceneario.com: Peux-tu te présenter et nous dire ton parcours en tant que scénariste ?
Jean-Charles Gaudin :
J’ai commencé par écrire et réaliser des courts-métrages. C’est là que j’ai appris l’écriture de scénarios. Le fait de réaliser moi-même m’a fait progresser sur les choses qui fonctionnent à l’écrit et qui marchent moins bien une fois en images. La BD est venue par la suite. C’est Crisse qui, au sortir d’une de mes projections de film, m’a tendu la perche. Je l’ai saisie et voilà…

Sceneario.com : Comment s’est effectuée ta rencontre avec Trichet ?
Jean-Charles Gaudin :
Trichet faisait partie de ces dessinateurs assidus à une réunion que nous organisons tous les mois dans un café de la Roche sur Yon en Vendée. Je commençais tout juste mes travaux sur MARLYSA [...]

Lire la suite ›