Il était 2 fois Arthur

Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

DUPUIS

Genre :

Biographie

Historique

Sport

Sortie :
ISBN : 9791034731275

Résumé de l'album Il était 2 fois Arthur

Au début du XXème siècle, aux États-Unis, la ségrégation raciale bat son plein, notamment dans le milieu sportif : un boxeur noir ne peut concourir en catégorie "poids lourd", par exemple ! Mais Jack Johnson, un boxeur d'exception, jusque là invaincu, va tout changer, réussissant à s'imposer auprès d'un public de blancs à priori réfractaires.
De l'autre côté, Arthur Cravan, le jeune "champion de France" de 25 ans, poète, aventurier et véritable personnalité extrêmement en vogue, croise Johnson et on organise un match en Espagne. C'est la défaite pour Cravan, mais ça n'est qu'un moment dans son parcours…

Par Fredgri, le 17/09/2019

Notre avis sur l'album Il était 2 fois Arthur

Dès les premières pages nous découvrons le graphisme très inspiré de Grégoire Carlé, qui nous rappelle celui de Munoz, mais qui sait habilement s'en éloigner pour gagner en personnalité, orchestrant des combats comme des danses, dans de superbes mises en scène, des planches très contrastées qui transcendent le sujet !

Et justement, tout est histoire de contraste dans cet album qui nous entraîne dans les pas de deux personnalités aux antipodes l'une de l'autre. Qu'il s'agisse de Jack Johnson, le flamboyant boxeur noir qui défraya la chronique en alignant les combats et les victoires, surtout contre des blancs, ce qui était à l'époque particulièrement controversé, ou Arthur Cravan, dandy magnifique qui côtoie la fine fleur des artistes du moment, dadaïste et surréaliste avant l'heure et boxeur de spectacle. Tous deux se mettent en scène, aiment trop en faire, s'adresser à leur spectateur, jouer sur leur image, avec un je ne sais quoi de nonchalance légère et harangueuse, de je-m'en-foutisme splendide !

Cet album c'est la confrontation de deux destinées exceptionnelles, deux hommes qui affrontèrent leur époque, qui se redéfinirent au fur et à mesure, jouant avec leur légende et qui, au centre du volume, se trouve face à face, dans un combat qui restera dans les mémoires comme ce que l'on a ensuite appelé la "première performance" de l'Histoire de l'Art !

On est donc complètement sous le charme de ces deux trajectoires qui se répondent, qui s'éloignent l'une de l'autre, mais qui se correspondent dans leur absolu, cette vision de la vie, de la liberté, sans concession !

Nine Antico construit un scénario précis et très équilibré, qui nous envoute, ne s'arrêtant pas vraiment sur une biographie scrupuleuse, mais préférant laisser les deux hommes prendre en main le récit, se balançant au gré des pages, de ces existences inconscientes !

Un très bel album, fascinant, qui ne laisse décidément pas indifférent !

Par , le