III EMPIRES #1 La route de Tsiang Hé

voir la série III EMPIRES
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

SOLEIL

Genre :

Aventure

Fantastique

Historique

Uchronie

Sortie :
ISBN : 9782302004405

Résumé de l'album La route de Tsiang Hé

Napoléon Ier a vaincu les armées ennemies à Waterloo. Du coup, les Anglais et les Français ont signé un pacte mutuel de non agression et s'intéressent aux richesses qui se situent au coeur de l'Empire Feng.
Les Français ont expédié Victor Clément, un émissaire, pour rencontrer le Prince T'su et négocier avec lui.
Un moine et une jeune marchande ambulante, dont les routes viennent de se croiser, font route aussi vers les Portes de Jade. Mais le chemin est souvent la proie de bandits et n'est pas sans danger...

Par Berthold, le NC

Notre avis sur l'album La route de Tsiang Hé

Lorsque j'ai entendu parler de la série III Empires et que j'avais lu vite fait un résumé, je me suis dit que cela n'avait l'air pas trop mal. Finalement, après lecture, III Empires est une bonne surprise qui ne m'a pas déçu.

C'est donc une uchronie. Ici, Napoléon a gagné la bataille de Waterloo et l'Histoire a changé. Vous me direz, cela doit être une mode ça si on repense aux séries Waterloo 1911 de Gloris ou à Empire de Pécau et Kordey. Mais ici, le scénariste, Régis Hautière, auteur de Dog Fights, Le Dernier Envol, nous plonge dans un registre nouveau : la Chine. De voir les Grognards en action contre des bandits chinois, cela fait drôle. Mais cela marche. Nous y croyons.
Le récit est, je trouve, malgré quelques longueurs par moments, bon. C'est une mise en place de l'intrigue, nous y faisons connaissance avec les personnages principaux, nous découvrons l'atmosphère dans lequel va se dérouler la trame et nous avons aussi notre lot de sueurs froides. Pour une mise en bouche, c'est pas mal.

Au dessin et à la peinture, vous allez découvrir Jean-François Bruckner qui vient du monde du jeu vidéo et qui est aussi illustrateur, III Empires étant sa première bande dessinée. Mais quoi de mieux pour démarrer qu'une bonne histoire comme celle qu'a écrite Hautière ? J'aime beaucoup son trait et sa mise en couleur. Il y a des scènes de toute beauté qui vont vous inviter au voyage par de magnifiques décors ou par la quiétude qui ressort des couleurs. Tenez, page 21, première case ou encore page 30. Et là aussi, où vous serez surpris, c'est dans les scènes d'action. Bruckner y insuffle un rythme auquel le lecteur ne s'attend sûrement pas (voir la charge des soldats français, par exemple).

Voilà donc une série, III Empires, qui reste une des bonnes surprises de ce mois de novembre 2008 et que je vous invite à découvrir.

Par , le

Les albums de la série III EMPIRES

Nos interviews liées

Interview Régis HAUTIERE pour Aquablue

Sceneario.com : En ce mois de novembre, sort le 12ème épisode d’Aquablue. Ce dernier signe un changement radical au niveau de la direction des opérations puisque vous voilà en tant que scénariste d’une nouvelle épopée futuriste. Comment vous êtes-vous lancé dans cette aventure ? Pourquoi cette participation ? Peut-on dire que l’équipe première était "essoufflée" ?
Régis HAUTIERE: C'est Guy Delcourt qui m'a contacté pour me proposer de reprendre le scénario de la série, suite au désir manifesté par Thierry Cailleteau de passer la main. J'ai accepté très rapidement parce qu'Aquablue était une série que j'aimais beaucoup et à laquelle j'avais l'impression (peut-être illusoire...) de pouvoir apporter quelque chose. En ce qui concerne les créateurs de la série, je ne pense pas qu'on puisse parler d'essoufflement [...]

Lire la suite ›

Interview Régis HAUTIERE

Sceneario.com
Bonjour Régis, pour les lecteurs de Sceneario.com qui ne te connaissent pas peux-tu décrire ton parcours ?

Régis Hautière (R.H.): Pour ce qui est du parcours universitaire, j'ai fait de la philo et un peu d'histoire, ainsi qu'un troisième cycle en ingénierie de la connaissance. Pour le reste, j'ai travaillé une dizaine d'années pour une association avant de commencer à vivre de la bande dessinée.

Sceneario.com
Comment s’est effectuée ta rencontre avec Romain Hugault

R.H.
Pour la petite histoire, Romain a d'abord rencontré Fraco (avec qui je travaille sur Dog Fights) sur Internet. Sur un site de fondus d'aviation et de simulation. Comme tous les deux cherchaient à faire de la bande dessinée, ils ont tout naturellement sympathisé et commencé à s'envoyer des extraits de leurs projets respectifs. Fraco m'a montré les planches de Romain et je lui ai dit ce que je pensais (ça devait être des trucs très positifs, du genre : "C'est nul [...]

Lire la suite ›