Idées reçues et corrigées !

Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

DELCOURT

Genre :

Humour

Sortie :
ISBN : 9782756028743

Résumé de l'album Idées reçues et corrigées !

La Guerre de cent ans a duré cent ans ! La forêt amazonienne est le poumon de la terre ! Les autruches mettent la tête dans le sol lorsqu'elles ont peur ! La nuit, les plantes prennent tout l'oxygène ! Les piranhas peuvent dévorer un homme ou une vache en quelques secondes ... etc… Telles sont les quelques affirmations parmi tant d'autres pour le moins erronées que véhicule tout un chacun et que le présent ouvrage se propose de dénoncer et bien sûr de corriger, preuve à l'appui.

Par Phibes, le 25/11/2012

Notre avis sur l'album Idées reçues et corrigées !

Beaucoup d'ouvrages sur la question (celle des idées reçues) ont été publiés à commencer par René Descartes dans Les méditations métaphysiques. Sans réellement connaître le bien fondé de certaines expressions devenues au fil du temps des plus communes, il est apparu que nous colportions souvent à travers les âges des affirmations qui, dans les faits, étaient des plus commodes mais complètement inexactes.

Fort de ce constat qui a de quoi surprendre, il est devenu intéressant pour Yannick Lejeune (qui en est à sa première BD grand public) et Eric Dérian (J'aime les années, Les catcheurs de l'extrême…) de prendre, à leur manière, à bras-le-corps cette thématique et de lui tordre le cou au moyen d'exemples concrets. Ces derniers ont donc sélectionné 48 idées reçues et se sont amusés à les rétablir dans leur bon sens. Et amuser est le terme approprié car c'est dans un ton humoristique qui n'élude certainement pas le sérieux de la correction, que les coscénaristes sont intervenus. De fait, au moyen d'une planche par expression, ils parviennent audacieusement et rapidement à mettre à plat celle-ci, à la décortiquer, à la démystifier de façon à la rendre enfin propre à la consommation dans un didactisme remarquable et surtout au moyen de gags à la chute bien calibrée.

Côté graphisme, Jean-Philippe Peyraud dit Turalo nous régale de son trait semi-réaliste enjoué. En l'espace de huit vignettes formatées, ce dernier cautionne avec virtuosité et modernité le travail démystificateur des coscénaristes en mettant en scène des personnages et des décors épurés et explicites. Pour cela, l'arme qu'il utilise est l'humour, un humour présent dans pratiquement chaque case et qui donne réellement envie d'aller jusqu'au bout de l'aventure.

Une excellente initiative pour un bon moment de lecture qui redresse humoristiquement certaines idées fausses et qui pourrait, éventuellement, donner lieu à une deuxième fournée. Messieurs les auteurs, à vous de voir, la matière ne manque pas !

Par , le