Dessinateur :


Scénariste :


Éditions :

Pierre MAUREL

Genre :

Fantastique

Intimiste

Sortie :

Résumé de l'album Iba

Elise vient de rompre et c'est la cata, le mal de vivre qui persiste malgré ses petites tentatives pour se changer les idées. Elle traîne donc ses guêtres jusqu'au moment ou elle aperçoit une étrange jeune fille qui l'observe dans l'ombre d'une porte, dans la rue... Cette "apparition" commence à l'obséder, ses rêves se peuplent de cette inconnue et petit à petit elle se demande s'il ne s'agirait pas de l'amie imaginaire de son enfance, Iba...

Par Fredgri, le 28/10/2012

Notre avis sur l'album Iba

J'ai découvert Pierre Maurel avec ses Blackbird, 6 numéros d'une petite publication en noir et blanc, photocopiée, l'esprit fanzines persistait, excellent !
Depuis peu, donc il a lancé une nouvelle série, un format légèrement plus petit, avec un dessin plus fini, le premier numéro vient de sortir, on sera au rendez-vous pour la suite, ça s'appelle IBA et ça se commande là: http://pmaurel.wordpress.com/shop/

Ce genre de format reste donc le dernier bastion de la vraie BD libre, une BD qui ne se choisit pas ce format par facilité ou simplement parce qu'aucun éditeur ne veut du projet, mais bel et bien pour avoir les mains libres. D'autant qu'ici, il y a une véritable exigence de travail, c'est soigné, le scénario qui n'en est qu'à son premier segment de 15 pages, est néanmoins très prenant et le dessin est à la fois très beau et expressif !

Pierre Maurel nous embarque donc dans le quotidien d'une jeune femme qui souffre de sa récente rupture. On la suit au grès de ses journées, le regard de l'auteur ne se veut pas voyeur, juste témoin de quelques moments de cette vie de tout les jours. Puis il commence à instiller le fantastique par petites doses énigmatiques puis de plus en plus inquiétantes. On le sent bien, il y a un lien avec cette jeune fille énigmatique qui apparait dans la vie d'Elise, qu'est ce qui les rassemble, que vient faire ici cette créature ?
Et même si, à la finale on n'a qu'assez peu de page Pierre Maurel arrive à amener du rythme dans sa narration, tout en posant des questions et en donnant quelques réponses. C'est vraiment très habile et je dois bien l'avouer cela fonctionne à merveille. A peine a-t on entamé quelques pages qu'on est accro, à la fois au charisme tout en simplicité d'Elise, mais aussi à l'atmosphère qui s'installe dans le récit.

Un premier numéro qui pose merveilleusement bien les bases d'une série en devenir qui risque d'être aussi passionnante que les précédents travaux de cet auteur à suivre !
A l'heure ou j'écris cet avis le deuxième épisode est bien avancé. Alors à surveiller de très très près !

Par , le

Les albums de la série IBA