IAM IMPERIAL ASIATIC MEN #1 Imperial Asiatic Men

voir la série IAM IMPERIAL ASIATIC MEN
Dessinateur :


Scénaristes :




Coloriste :


Éditions :

CLAIR DE LUNE

Genre :

Fantastique

Science Fiction

Sortie :
ISBN : 9782353250356

Résumé de l'album Imperial Asiatic Men

Lors d’un festival musical, le groupe iam ne peut pas donner de concert car un huissier leur fait remarquer qu’ils n’ont pas eu l’autorisation de se produire sur scène. Cela déclenche une émeute entre le public et les forces de l’ordre. Sur le chemin du retour, en passant par la cuisine du diable, ils tombent sur deux trafiquants qui sont en train de rattraper un jeune garçon qui venait de s’enfuir d’une secte qui est soupçonné d’alimenter un trafic d’organe.
En venant à son secours, le groupe découvre qu’il se passe des choses bizarres au contact de l’enfant et ils vont vite se rendre compte que beaucoup de monde cherche cet enfant.

Par Fef, le NC

Notre avis sur l'album Imperial Asiatic Men

Comme le montre le résumé des premières pages de l’album, c’est une histoire avec les membres du groupe mais pas une histoire sur le groupe Iam. On est très loin de la réalité surtout qu’au fur et à mesure de l’histoire, on passe dans un récit de science fiction/fantastique comme l’explique le texte qui se trouve au dos de l’album.
C’est une histoire où les membres du groupe sont des personnages de bande dessinée et certainement très loin de ce qu’ils peuvent être dans la vrai vie. Il en va de même du monde où se passe cette histoire, car si certains lieux et événements peuvent être réels, beaucoup d’autres sont totalement futuristes ou fantastiques.
Si on n’essaye pas de coller les personnages avec ce qu’on peut savoir d’eux dans la réalité, on a une histoire sympathique et bien rythmée avec un premier tome qui met en place les éléments de la série.

Le dessin est assez anguleux et nerveux. J’y retrouve des influences manga, comics et graph ce qui donne un métissage assez surprenant au début. Mais personnellement je m’y suis habitué rapidement. J’ai même reconnu certains membres du groupe bien que je n’écoute pas spécialement du rap. Il en va de même pour le découpage/cadrage des pages, cela donne un résultat un peu figé mais très péchu dans les scènes d’actions.

Comme je le disais, cette série est dans l’univers d’Iam et pas sur Iam directement, on est donc assez loin des séries marketing qui se montent autours d’un ‘nom’ connu. On trouve certains éléments classiques pour ce genre d’histoire fantastique qui laisse prévoir un deuxième tome avec encore plus d’action.

Par , le

Les albums de la série IAM IMPERIAL ASIATIC MEN